Emmanuel Macron avait promis de moraliser la vie politique. Pour pouvoir être élu, les candidats devaient présenter un casier judiciaire vierge. Toutefois, l'engagement du président a finalement été oublié...

AFP

Jean-Vincent Placé

La révolution annoncée a finalement été avortée : durant la campagne, Emmanuel Macron avait promis que chaque candidat devrait présenter un casier judiciaire vierge pour être élu. Une mesure que François Hollande a aussi tenté de mettre en place Le Parisien se faisait d'ailleurs l'écho du vote en cours à l'Assemblée nationale à l'époque, un peu avant l'élection présidentielle. Depuis, le nouveau chef de l'Etat a reculé, rapporte L'ExpressIl n'est donc pas obligatoire d'afficher un casier vierge pour pouvoir se présenter...

Publicité
Une aubaine pour de nombreux politiques ! A commencer, peut-être, par Jean-Vincent Placé. En effet, l'écologiste a été condamné ce lundi 10 septembre, rapporte le quotidien régional Charente Libre. L'ancien secrétaire d'Etat de François Hollande a écopé de 1 000 euros d'amende et trois mois de prison avec sursis pour violences et outrages. Les faits remontent à avril 2018. Après d'une soirée alcoolisée à Paris, l'ancien sénateur a été interpellé par les forces de police. Il quittait un bar du VIème arrondissement dont il venait d'être expulsé, à la suite d'un incident avec une cliente. C'est vis à vis d'elle qu'il a été reconnu coupable de violences. Par la suite, il a insulté les agents de police. "Espèce de tocards, vous ne savez pas qui je suis !", a-t-il lancé.

Sa condamnation ne devrait pas être inscrite sur son casier judiciaire, précise le portail actualité d'Orange, qui reprend les informations de l'AFP.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité