© Capture INA
Avant d'entrer dans un parti ou au gouvernement, bon nombre de politiciens exerçaient des métiers plus ou moins éloignés du monde politique. 
Sommaire

François Hollande - haut fonctionnaire

© AFP

Avant de rentrer en politique et de devenir président de la République, François Hollande a tout d'abord été journaliste au Matin de Paris, journal aujourd'hui disparu, de 1985 à 1986. Il est ensuite devenu haut fonctionnaire, plus précisément conseiller référendaire à la Cour des comptes. Il était chargé de vérifier les comptes des justiciables ou d'instruire les affaires contentieuses portées devant la Cour des comptes.

Sarkozy, Copé et Le Pen - avocats

Quel est le point commun entre Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé ? Ils ont tous les trois exercés le métier d'avocat. 

Marine Le Pen est entrée au barreau de Paris en 1992. Elle a été l'avocate du Front national, et s'est aussi portée volontaire aux permanences de comparutions immédiates au TGI de Paris. A ce titre, elle a par exemple été amenée à défendre des clandestins. 

Nicolas Sarkozy, spécialisé dans le droit des affaires, a prêté serment en 1981. Six ans plus tard, il a créé à Paris le cabinet "Leibovici - Claude - Sarkozy" en s'associant avec deux autres avocats. N icolas Sarkozy conduit en parallèle sa carrière politique et sa carrière d'avocat. Son élection à la mairie de Neuilly-sur-Seine en 1983 lui permet de se constituer une clientèle huppée.

Jean-François Copé était lui aussi avocat d'affaire. Il l'est devenu en 2007 après obtention du certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA). À partir de  septembre 2007, il exerce à temps partiel, pour 20 000 € par mois, dans le cabinet d'avocats d'affaires Gide Loyrette Nouel, l'un des plus importants de France. En  2010, suite à son élection à la tête de l'UMP, il annonce qu'il cesse d'exercer dans le cabinet, mais continue son activité de conseil "à titre individuel". En 2014, après sa démission, il annonce reprendre son activité d'avocat après son inscription au barreau de Paris.

Emmanuel Macron - banquier d'affaires

Avant de devenir secrétaire général adjoint de l'Elysée, ministre de l'Economie puis président de la République, Emmanuel Macron a été haut fonctionnaire (corps d'Inspection générale des Finances) puis est devenu banquier d'affaires chez Rothschild & Cie.

Noël Mamère

Les plus âgés s'en souviennent peut-être : Noël Mamère n'a pas toujours été dans la vie politique. Dans les années 1980, il était journaliste, plus précisément présentateur à Antenne 2 (aujourd'hui France 2). De 1980 à 1987, il a été présentateur du magazine "C'est la vie", l'un des premiers programmes consacrés à l'écologie, puis des journaux du midi et du week-end d'Antenne 2. Il est ensuite passé par l'ORTF, RMC ou encore le Quotidien de Paris.

Christian Jacob

© AFP

La patron des députés Les Républicains est un ancien agriculteur, métier peu commun à l'Assemblée nationale. Exploitant agricole de profession, il a exercé de nombreuses responsabilité dans le syndicalisme agricole. C'est en 1994 qu'il a fait ses premières armes en politique, en devenant député européen. 

Jean-Marc Ayrault

© AFP

Avant de rentrer en politique, Jean-Marc Ayrault était professeur d'allemand. C'était dans les années 1970, avec une brève expérience au collège Saint-Herbin, dans la banlieue nantaise. 

Bernard Accoyer

L'ancien président de l'Assemblée nationale est médecin en dehors de la vie politique. Il a successivement été interne des hôpitaux de Grenoble en 1970, assistant-chef de clinique à la faculté de médecine de Grenoble en 1976 et médecin hospitalier (oto-rhino-laryngologie) depuis 1978. 

Gérard Larcher

Qui l'eût cru ? Le président du Sénat n'est pas sorti de l'Ena ou de Science Po. Non, Gérard Larcher a exercé le métier de vétérinaire pendant 14 ans, et ce, à un très haut niveau. En effet, il était spécialisé dans la médecine du cheval, et il a suivi l'équipe de France de sports équestres pendant 5 ans, de 1974 à 1979.