Le temps sera particulièrement lourd ce week-end, d'après Météo France. En plus d'orages et d'averses sur une partie du pays, les températures avoisineront les 30 degrés dans de nombreux départements. La liste des territoires concernés dans notre diaporama.
Chaleur lourde : les départements qui vont être mal tout le week-end

Après un début de mois de septembre agréable, la météo devrait vite se dégrader ce week-end. Selon les prévisions de la Chaine Météo, le temps va s’alourdir les samedi 4 et dimanche 5 septembre. Le thermomètre va grimper dans de nombreux départements et des orages sont à prévoir dans certaines régions.

Samedi, la matinée devrait être agréable sur la majeure partie de l’Hexagone, malgré quelques nuages dans l’ouest et le centre du pays, d’après Météo France, avec un risque de pluie en Ile-de-France et dans le Centre-Val de Loire. Les températures seront comprises dans les normales de saison, allant de 12 à 21 °C du nord au sud du pays.

Dans l’après-midi, "des cumulus à l'aspect instable se développeront en montagne avec un risque d'orages ponctuellement forts", précise la Chaîne Météo. Les températures vont grimper sur l’ensemble du territoire. Le site spécialisé prévoit 24°C à Strasbourg, 26 à Paris, 27°C à Marseille et 30°C à Biarritz.

Une forte dégradation ce dimanche

Le lendemain, dimanche 5 septembre, "une importante dégradation orageuse est envisagée au passage de la perturbation atlantique" selon les prévisions de la Chaine Météo, qui précise qu’un "axe orageux assez marqué pourrait se mettre en place entre les Pyrénées et les frontières de l'Est." Des averses sont également à prévoir en soirée dans le nord du pays.

Les températures avoisineront les 30°C dans de nombreux départements. A Biarritz, le thermomètre devrait même atteindre les 35°C, avec un ressenti 38°C, dans l'après-midi.

Découvrez les départements où il fera le plus chaud ce week-end avec notre diaporama.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.