Lors de son intervention ce 14 janvier à la télévision, le Premier ministre Jean Castex a annoncé l'instauration du couvre-feu national à 18 heures dès samedi, pour au moins deux semaines. Une mesure qui a beaucoup fait réagir les internautes sur la toile.
Les meilleures blagues sur le couvre-feu instauré à 18h

Attention, changement d’heure ! Ce jeudi 14 janvier, à l’issue d’une nouvelle conférence de presse retransmise à la télévision, le Premier ministre Jean Castex a confirmé l’instauration du couvre-feu à partir de 18 heures sur l’ensemble du territoire, qui sera effectif dès le samedi 16 janvier.

Si cette mesure est applicable pour au moins deux semaines, 25 départements avaient déjà adopté ce couvre-feu au début du mois, afin d’enrayer la circulation du virus dans les régions à haut risque, dans le Nord-Est et Sud-Est de la France. "Sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés à 18h", a ajouté le chef du gouvernement.

Les internautes ironiques face à cette nouvelle annonce

Face à cette mesure, l’ensemble des Français sont une nouvelle fois contraints dans leur activité professionnelle et déplacements quotidiens. Ainsi, les citoyens devront respecter cette indication au risque de s’exposer à une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu.

Une annonce sans surprise pour de nombreux internautes. Sur les réseaux sociaux, certains n’ont pas tardé (comme à leur habitude) à faire preuve d’humour pour commenter l’application du couvre-feu. Réactions drôles, photomontages et solutions insolites : il y en a pour tous les goûts. Planet vous dévoile leurs meilleures blagues dans le diaporama ci-dessus.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.