Le prince William aurait-il été infidèle à sa femme Kate Middleton ? Cette rumeur enfle depuis quelques jours et fait les choux gras des médias du monde entier. Découvrez qui est Rose Hanbury, la supposée maîtresse du prince William.
abacapress

Depuis quelques jours, une rumeur fait son chemin dans les médias du monde entier : le prince William aurait trompé sa femme Kate Middleton avec une jeune femme du nom de Rose Hanbury.

Tout commence lorsque le tabloïd britannique The Sun publie un article sur une possible querelle entre la duchesse de Cambridge Kate Middleton et la marquise de Cholmondeley Rose Hanbury. Le magazine affirme que du jour au lendemain, la marquise et son mari auraient été écartés du palais de Kensignton alors que ces derniers étaient habitués à y aller. Selon les médias britanniques, Kate Middleton aurait tout fait pour écarter la jeune femme de la famille royale et aurait même demandé à son mari, le prince William, de "l'éliminer" de leur vie. Il n'en fallait pas plus pour que les médias du monde entier s'enflamment et crient à l'infidélité du prince William. Alors qui est-elle ? 

Publicité

Rose Hanbury, mannequin et it-girl

D'abord, on sait que la grand-mère de Rose Hanbury a été la demoiselle d'honneur d'Elizabeth II à son mariage. Ensuite, avant d'épouser le marquis de Cholmondeley, de 23 ans son aîné, la jeune femme de 35 ans a été un mannequin et une it-girl des soirées britanniques. Dans les années 2000, elle a même défrayé la chronique en s'affichant en bikini rose avec Tony Blair, ancien Premier ministre du Royaume-Uni. Aujourd'hui, de nombreux médias affirment qu'elle a été la maîtresse du prince William avant la naissance du prince Louis, lorsque Kate Middleton attendait son troisième enfant.

Publicité

"Tout le monde était au courant"

Alors que la rumeur fait son chemin dans les médias du monde entier, un reporter britannique du nom de Giles Coren a rajouté de l'huile sur le feu en twittant : "Tout le monde était au courant de cette liaison, chérie". La presse américaine s'est alors engouffrée dans la brèche en insinuant que si Kate Middleton et Rose Hanbury s'était éloignées, c'est à cause de cette supposée infidélité. De plus, selon le magazine In Touch : "Rose Hanbury ne s'en cache pas. Elle en parle à qui veut l'entendre et tout le gotha est au courant de leur liaison", a affirmé la journaliste Nicole Cliffe.

 

Alors que d'ordinaire, les membres de la famille royale ne réagissent jamais à toutes les rumeurs les concernant, le prince William a décidé de prendre les devants et de faire appel à ses avocats pour régler l'affaire : "La publication de fausses spéculations sur la vie privée de nos clients constitue une violation de la vie privée au sens de l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme", ont écrit les avocats du prince à de nombreux magazines britanniques. Affaire à suivre donc.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping People du jour :