Aux funérailles de Nelson Mandela, Thamsanqa Jantjié avait créé une polémique en traduisant de manière farfelue l'éloge funèbre de Barack Obama. L'imposteur est aujourd'hui à l'affiche d'une pub pour une application internet de l'entreprise israélienne Livelens.
Thamsanqa Jantjié est à droite de Barack Obama©CC/Wikipedia

"Je suis schizophrène". C’est ce qu’avait déclaré pour se défendre le faux interprète en langues des signes, Thamsanqa Jantjié, après avoir fait une traduction douteuse de éloge funèbre de Barack Obama aux funérailles de Nelson Mandela. L’imposteur est aujourd’hui à l’affiche d’une publicité pour une application internet de la marque israélienne Livelens.

Lire aussi : Cérémonie Mandela: l'interprète en langue des signes, un "imposteur"

Une pub d’autodérision

La publicité postée par la marque présente d’abord le faux interprète : "Salut, je suis Thamsanqa Jantjie des funérailles de Nelson Mandela". "Croyez-moi, je suis un vrai interprète professionnel en langue des signes", poursuit-il alors qu’il signe en parallèle, doublé par une voix off : "Je pas parler langage des signes".

L’autodérision se poursuit durant tout le reste de l’annonce. "Je suis vraiment, vraiment désolé de ce qui s'est passé", dit-il, tandis qu'il signe en même temps : "Moi, célébrité !". "Maintenant, je veux m'excuser devant le monde entier", dit-il ensuite tout en signant "Maintenant, je fais campagne pour l'argent". Pour conclure cette pub sur un ton toujours aussi léger, Thamsanqa Jantjie fait tomber la veste et se met à danser dans un déhanché dont lui seul à le secret.

Alors que la vidéo a fait un "bad buzz" sur le Net, la société Livelens s'est défendu sur les réseaux sociaux : "nous n'aurions jamais pensé que notre annonce vidéo susciterait autant d'intérêt. Il n'y a absolument pas de manque de respect envers les sourds ou qui que ce soit !". "Finalement, un homme schizophrène a gagné de l'argent pour faire une belle campagne... Nous voyons cela comme une sorte d'histoire triste avec un happy end", a confié le directeur de Livelens, Max Bluvband, à la chaîne américaine NBC  afin de répondre aux critiques négatives à l'encontre de la publicité.

A voir sur ce thème : La publicité de Livelens dans laquelle joue Thamsanqa Jantjié