Contrairement à ce qui a été annoncé il y a quelques semaines, Boko Haram dément tout accord autour de la libération des 219 lycéennes enlevées. Elles auraient même été converties et mariées de force...
© Illustration / AFPAFP

Finalement, l'Etat nigérian aurait bien parlé trop vite... Le groupe islamiste Boko Haram a diffusé une vidéo dans laquelle il affirme qu'il n'y a jamais eu d'accord de cessez-le-feu ni de libération des 219 lycéennes enlevées.

Dans la vidéo, le chef du mouvement Shekau affirme : "nous n'avons signé de cessez-le-feu avec personne [...] nous n'avons négocié avec personne [...] c'est un mensonge. [...] Nous ne négocierons pas. Quel est notre intérêt à négocier ? Allah nous a dit de ne pas le faire".

"Nous les avons toutes mariées"Depuis 5 mois et l'enlèvement des lycéennes, c'est la première fois que Boko Haram y fait référence. Dans la vidéo, Shekau questionne : "vous ne savez pas que les plus de 200 lycéennes de Chibok ont été converties à l'Islam ? Elles ont mémorisé deux chapitres du Coran".

Il continue en riant : "nous les avons toutes mariées, elles se trouvent dans leurs foyers conjugaux".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.