Le réseau social a développé un nouveau service, "On This Day", permettant aux internautes de faire remonter des activités (photos, messages) publiées à une date donnée.  
©Getty Images

Que faisiez-vous le 27 mars il y a trois ans ? Difficile de vous en rappeler. Mais Facebook va peut-être pouvoir vous aider. Avec "On This Day" ("Ce jour-là", en français), le réseau social américain permet depuis quelques jours à ses internautes qui le souhaitent de se remémorer une activité des années passées publiée à la date du jour.

"Cette nouvelle fonctionnalité est une réponse au succès grandissant d'applications, telles que Timehop, qui permet de la même façon de remonter dans le temps en allant puiser dans Facebook, mais aussi Twitter, Foursquare ou encore Instagram", explique lemonde.fr.

Pour ceux qui s’inquiéteraient de retrouver dans leur "timeline" des souvenirs douloureux, Facebook a par ailleurs développé un algorithme permettant de ne pas faire remonter les éléments qui vous reliaient à une personne et qui ne fait plus partie de votre entourage. 

La polémique "Year In Review"

Il y a quelques mois, la rétrospective proposée par le réseau social à l’occasion des fêtes de fin d’année, "Year In Review", avait en effet créé la polémique. De nombreux utilisateurs avaient en effet fait part de leur mécontentement, à l’instar d’un développeur du nom d’Eric Meyer, qui avait alors exprimé sur Internet sa douleur en découvrant, sans le vouloir, la photo de sa fille décédée dans l’année.

Face aux nombreuses critiques, les responsables techniques de Facebook avaient indiqué être en train de travailler pour améliorer les algorithmes. Le service "On This Day", qui semble répondre aux attentes des internautes, est déployé progressivement au niveau international. Les internautes français peuvent à présent l'utiliser s'ils souhaitent fouiller dans leur passé.  

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.