Séverine L., compagne de Cédric Jubillar, a été placée en garde à vue pour recel de cadavre, puis relâchée sans mise en examen dans le cadre de l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar. Ce jeudi 16 décembre, six autres personnes ont été auditionnées. Qui sont-elles ?
Delphine Jubillar : qui sont les 6 personnes entendues en marge de la garde à vue de Séverine L. ?AFP
Sommaire

Nouveau rebondissement dans l'affaire Delphine Jubillar.  Mercredi 15 décembre, soit un an jour pour jour après la disparition de la mère de famille, une nouvelle personne a été mise en garde à vue. Il s'agit de Séverine L., connue auparavant comme la compagne de Cédric Jubillar. Cette mère de famille, âgée de 44 ans, est entendue pour "recel de cadavre" selon les informations du Parisien. Elle a été interpellée à son domicile vers sept heures du matin. Son avocat, Johann Ricci, assure que sa cliente n'a participé "d'aucune manière" à la disparition de Delphine Jubillar. 

La quadragénaire aurait rencontré l'artisan plaquiste lors d'une battue citoyenne organisée pour retrouver la disparue. Durant les recherches, elle aurait retrouvé un pull qu'elle aurait présenté à Cédric pour savoir s'il appartenait à la mère de famille. Si le vêtement n'appartenait à priori pas à Delphine, il aura au moins permis aux deux habitants du Tarn de se rapprocher, étant donné qu'ils auraient commencé à se fréquenter au mois d'avril 2021. A noter que Séverine est la mère de l'un des amis du suspect. 

Disparition de Delphine Jubillar : Séverine en sait-elle plus qu'elle ne le dit ?

Comme le souligne le quotidien francilien, cette garde à vue ne signifie pas que Séverine ait eu une quelconque responsabilité dans la disparition de Delphine Jubillar. Les enquêteurs la soupçonnent en revanche de détenir plus d'informations qu'elle ne veut bien l'avouer sur cette mystérieuse nuit du 15 au 16 décembre 2020. La garde à vue de la mère de famille a été prolongée, et s'est terminée jeudi 16 décembre vers 21 heures. "Elle est très affaiblie psychologiquement par le déversement de haine, elle a reçu des menaces de mort, de haine. La pression de la garde à vue va être difficile à gérer pour elle", souligne l'avocat de Séverine. Cette dernière a été relâchée sans mise en examen.

Ce jeudi 16 novembre, six autres personnes ont été interrogées par les gendarmes. Ce que l'on sait.

Disparition de Delphine Jubillar : quatre co-détenus de Cédric interrogés

Parmi les six personnes interrogées ce jeudi 16 décembre, quatre sont des détenus de la maison d'arrêt de Seysses, où Cédric Jubillar est placé en détention depuis le mois de juin 2021. Bien que le mari de la disparue ait été placé en isolement pour des raisons de sécurité, des éléments de l'enquête indiquent qu'il réussit à discuter avec d'autres détenus à travers les fenêtres ou les cloisons. Le suspect serait "régulièrement sollicité par ses voisins sur l'affaire" et jouirait d'une "certaine notoriété", écrit Le Parisien. 

Deux autres personnes ont été interrogées par les enquêteurs. De qui s'agit-il ?

Disparition de Delphine Jubillar : qui sont les deux autres personnes interrogées ?

Parmi les personnes interrogées, il y aurait également le fils de Séverine, qui s'avère également être l'ami de Cédric Jubillar. Pour rappel, le domicile de la famille, situé près d'Albi dans le Tarn, a été perquisitionné. Il y a également une sixième personne, dont l'identité demeure secrète : nous savons seulement qu'il ne s'agirait pas d'un ami ni d'un membre de la famille de Cédric Jubillar.

Concernant la nuit de la disparition, Séverine L. aurait passé la nuit avec un homme avec qui elle avait une liaison. Ils seraient restés ensemble jusqu'à six heures du matin, selon leurs propos récoltés par Le Parisien. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.