Un vaisseau spatial sans astronautes, baptisé Orion, doit décoller jeudi pour Mars. Objectif : ouvrir la voie aux vols habités vers la planète rouge.
getty

Les Etats-Unis n’en ont pas fini de conquérir l’espace. A l’horizon 2035, la Nasa souhaite reprendre la main sur la conquête de la planète Mars avec un nouveau vaisseau spatial.

A lire aussi : Nasa : la "mission sur Mars est nécessaire pour la "survie de l'espèce humaine"

Baptisée Orion, cette capsule doit servir de test avant un premier vol habité vers Mars. Elle décollera, à vide, des Etats-Unis vers 7h05, heure locale, avant d’effectuer deux fois le tour de la Terre, à plus de 5 800 kilomètres d’altitude, soit 15 fois plus loin que l’orbite de la Station spatiale internationale.

Lors de ce voyage express de 4h24, les 1 200 capteurs embarqués surveilleront le niveau de résistance des boucliers du vaisseau afin de déterminer s’ils protègeront suffisamment le futur équipage.

Selon les prévisions de la Nasa, Orion devrait pouvoir transporter quatre astronautes à partir de 2021 pour des missions en orbite lunaire. Le voyage vers la planète rouge serait, quant à lui, prévu pour 2030.

Mais l’Homme pourra-t-il réellement poser un jour le pied sur Mars ? Verdict lors du retour de la capsule Orion, jeudi prochain à 11h29.

A voir : la mission de la capsule Orion

Vidéo : Mission Orion

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.