Vingt ans durant, elle fut le visage de Julie Lescaut. Véronique Genest est l'une des actrices les plus connues du public en France. Assez pour négocier d'incroyables cachets ? Une chose est sûre, être policier est au moins aussi rentable que de devenir ange gardien… 
Appartement parisien, salaires assommants... Véronique Genest est-elle riche ?AFP

Véronique Genest est-elle riche : Julie Lescaut, une série qui lui a rapporté des millions ?

“On était mieux payé avant”, déclarait récemment Véronique Genest, sur le plateau de Non Stop People. L’actrice, connue en France pour avoir prêté son visage et sa voix à Julie Lescaut pendant plus de 20 ans est visiblement à l’abri du besoin : propriétaire de plusieurs bien immobiliers elle dit assumer les salaires mirobolants qu’elle a pu percevoir, rapporte Télé Loisirs.

“On ne va pas le cacher, on payait beaucoup d’impôts et on était content de les payer”, a-t-elle expliqué, avant d’avancer un chiffre. Par épisode de Julie Lescaut, elle touchait “au moins 200 000 euros”. Ramené au nombre total d’épisodes diffusés entre le 9 janvier 1992 et le 23 janvier 2014, c’est à dire 101 pour 22 saisons, cela représente quelques 20 millions 200 000 euros de gains. Cependant, l’actrice a tenu rappeler que son salaire n’était pas aussi élevé à ses débuts. “Ca monte progressivement”, a-t-elle assuré.

Pourtant, d’autres chiffres plus anciens avancent un autre montant. En 2011, un article de Pure People revenait sur les confessions de Véronique Genest sur les ondes de RMC. A l’époque, la comédienne déclarait toucher “plus de 250 000 euros par épisode”, écrit le pure-player. 

“Je suis bien payée, je pense que je suis extrêmement bien payée, je pense même que je suis la mieux payée de la télévision française, en tant que femme”, avait-elle déclaré. Non sans assurée gagner plus que l’ange gardien préférée des Français, Mimi Mathy. Pour rappel, l’actrice qui incarne Joséphine sur le petit écran a fait diviser par deux son cachet historique (250 000 euros) pour permettre à sa série de se poursuivre, note le Huffington Post.

Avec ces nouveaux chiffres, le montant total des gains, du premier au dernier épisode de Julie Lescaut, s’établirait à 25 millions 250 000 euros. 

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.