La publicité ciblée semble vous suivre où que vous soyez ? Rien de bien étonnant. Les annonceurs savent comment vous pister. Voici quelques conseils pour essayer de leur échapper.
Publicité ciblée ou intrusive : 5 astuces pour y échapper

Inévitable. Sur internet, à la télévision, sur les réseaux sociaux et même dans les boîtes aux lettres : partout où l’on se tourne, la publicité ciblée ou intrusive semble gagner du terrain. En outre, elle se fait sensiblement plus précise. Ce n’est pas étonnant : les annonceurs et les entreprises spécialisées dans ce domaine disposent d’informations sans cesse plus à jour, rappelle Business Insider. Après tout, elles ne sont guère complexes à trouver, pour quiconque sait où chercher ! Nombre d’entre elles sont volontairement partagées par les internautes eux-mêmes.

Peut-être, cependant, faites-vous partie de ces Françaises et de ces Français qui estiment être trop sollicités par la publicité ciblée. Si tel est le cas, quelques éléments importants à connaître : d’abord, vous ne pourrez pas y couper. Du moins… pas totalement. Heureusement, il est possible de s’en protéger, au moins partiellement. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama.

Que peut-on faire contre la publicité ciblée ?

Si intrusive soit-elle, notent les équipes du titre de presse américain, la publicité ciblée demeure tout à fait légale. Elle est d’ailleurs indispensable au bon financement d’un certain nombre des plateformes - dont les médias font partie, pour l’essentiel - que vous utilisez probablement au quotidien. C’est grâce à elle qu’il leur est possible de maintenir l’apparente gratuité de leur service (en pratique, cependant, c’est bien souvent parce que ce sont les informations du consommateur qui font office de produit).

Fort heureusement, lutter contre ce type de publicité est possible. À condition, bien sûr, de s’armer de patience. Nos conseils.

1 - Pensez à rejoindre les bonnes listes

1/5
1 - Pensez à rejoindre les bonnes listes

Plusieurs listes permettent de se protéger contre les publicités ciblées ou le démarchage téléphonique. C’est le cas, par exemple, de Bloctel. Comme le rappelle le site du gouvernement, l’inscription est gratuite. La procédure est assez simple : il faut remplir un formulaire depuis le site bloctel.gouv.fr, permettant d’identifier jusqu’à 8 numéros de téléphone fixe ou mobile qui ne doivent plus faire l’objet d’appels intrusifs. Une fois ceci fait, un courriel vous sera envoyé sous 48h. Confirmez simplement.

2 - N’oubliez pas le traditionnel "Stop-pub" !

2/5
2 - N’oubliez pas le traditionnel "Stop-pub" !

Vous avez aussi la possibilité de protéger votre boîte aux lettres d’un autocollant "Stop-pub". Le ministère de la Transition écologique et solidaire le recommande d’ailleurs pour lutter contre les prospectus et autres imprimés non sollicités. Il suffit alors de télécharger le logo depuis le site du ministère et de le coller sur votre boîte aux lettres.

3 - Attention aux cookies et au ciblage que vous autorisez

3/5
3 - Attention aux cookies et au ciblage que vous autorisez

En matière de publicité ciblée, le cœur du combat se passe sur le web. Le numérique permet, en effet, une publicité particulièrement précise puisqu’elle est en mesure de suivre et tenir compte des comportements de l’internaute. Assurez-vous donc de refuser tous les cookies non-utiles quand vous naviguez sur la toile. Retournez vérifier les permissions données au précédents sites que vous aviez consultés avant de lire cet article… Et modifiez ce qui doit l’être. C’est un processus long et fastidieux, mais indispensable.

4 - Publicité ciblée : n’oubliez pas votre smartphone

4/5
4 - Publicité ciblée : n’oubliez pas votre smartphone

Sur un téléphone iPhone ou sur un modèle Android, il est possible de contrôler la traque de vos comportements. Pensez donc à limiter, via les options de réglages, le suivi publicitaire. Empêchez aussi le suivi intersite et configurez vos données de géolocalisation. 

5 - Publicité ciblée : comment s’en protéger sur les réseaux sociaux ?

5/5
5 - Publicité ciblée : comment s’en protéger sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou Twitter reposent aussi sur la publicité ciblée pour assurer la gratuité de leurs services. Cependant, si vous ne souhaitez pas que ces derniers vous traquent et analysent vos comportements avant de revendre leurs conclusions aux annonceurs, il va falloir faire preuve de vigilance. Assurez-vous de surveiller et désactiver certaines options peu pertinentes ("Données de votre activité partagées par nos partenaires", "Publicités basées sur l’audience", etc…).  

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.