Lors de la rénovation d'un logement existant, l'installation d'une VMR constitue une alternative intéressante à la VMC. De quoi s'agit-il ?
iStock

Quelle est la différence entre une VMC et une VMR ?

Comme laVentilation mécanique contrôlée (VMC), la Ventilation mécanique répartie (VMR) est un dispositif conçu pour extraire l'air chaud et humide des pièces d'eau (cuisine, salle de bain, buanderie, WC) et le rejeter à l'extérieur, tout en faisant rentrer de l'air frais dans le logement par des ouvertures dans les pièces de vie (salon, salle à manger, chambre). La circulation d'air qui est ainsi produite permet de renouveler l'air ambiant du logement. Les deux systèmes se distinguent toutefois par l'indépendance des sorties d'air, également appelées aérateurs ou ventilateurs. Dans le cas d'une VMR, les ventilateurs chargés de l'extraction de l'air sont autonomes et peuvent l'évacuer directement depuis la façade. Ce qui évite d'avoir à installer des conduits et des gaines partout pour évacuer l'air vicié depuis le plafond ou les combles, comme c'est le cas avec une VMC.

Pourquoi la VMR est surtout utilisée en rénovation

Pratique et moins complexe à installer qu'une VMC, la VMR est aussi plus facile à entretenir. La consommation d'énergie des ventilateurs d'une ventilation mécanique répartie est par ailleurs inférieure, et heureusement vu qu'il faut en installer plusieurs dans le logement ! Cependant, il y a un bémol à prendre en compte : la VMRne convient pas àune maison neuve car elle ne remplit pastoujoursles critères de la règlementation thermique (RT 2012). Pour cette raison, cette solution est surtout utilisée lors de la rénovation d'un logement existant !

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.