Le constructeur français pourrait bientôt mettre fin à la production de deux de ses véhicules bien connus du grand public. Découvrez lesquels.
Renault : bientôt la fin pour deux de ses modèles phares ?AFP

Triste nouvelle pour de nombreux Français. Le groupe Renault serait sur le point d’annoncer la fin de la production de plusieurs de ses modèles de voiture, croit savoir Reuters. L’agence explique en effet que la crise sanitaire mondiale que nous traversons actuellement touche particulièrement le secteur de l’automobile avec une baisse de plus de 88% en avril dernier pour le marché français. Renault ne fait pas exception.

Renault : "priorité aux crossovers et aux SUV"

Pour tenter de surmonter cette crise sans précédent, un plan drastique de deux milliards d’euros d’économie doit être présenté à la fin du mois. Celui-ci préconiserait notamment une "purge" dans la gamme de véhicules de la marque au losange. Plusieurs modèles seraient ainsi concernés, dont deux emblématiques pour les Français : le Scenic et le Renault Espace. "L’ensemble du projet n’est pas encore gravé dans le marbre, mais on peut d’ores et déjà enlever l’Espace, le Scenic et la grande berline Talisman du futur plan produit, il est quasiment acquis que ces modèles ne seront pas renouvelés et qu’ils vont s’arrêter", détaille Reuters qui cite une source du groupe.

Un choix qui correspondrait à l’évolution des besoins des automobilistes. Un temps prisés par les familles et les conducteurs en quête d’un habitacle spacieux, le Scenic, l’Espace et le Talisman sont aujourd’hui détrônés par de nouveaux modèles qui allient espace et design citadin. "En gros, moins de monospaces et de berlines, et priorité aux crossovers et aux SUV", résume la source de l’agence.

Contacté par Reuters, Renault n’a pas souhaité commenter ces informations. Mais l’agence avance qu’une autre voiture phare serait également menacée par cette purge.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.