Le vol AF1746 qui devait relier Paris à Stavanger en Norvège a été contraint de faire demi-tour mardi soir après une urgence médicale.

Trois jours seulement après la disparition de l’avion Air Asia entre l’Indonésie et la Malaisie, le mauvais sort continue de s’abattre sur les compagnies aériennes. Cette fois, ce sont les passagers du vol AF1746 d’Air France qui ont certainement eu une petite frayeur. L’avion, qui devait relier Paris à la ville norvégienne de Stavanger, a dû faire demi-tour mardi soir en raison d’une "urgence médicale". Selon les informations de la compagnie française, le pilote aurait fait un malaise au cours du voyage. L’avion a ainsi atterri 37 minutes après son décollage  a rapporté la porte-parole d’Air France.

A lire aussi -Air France : un A380 à distination de New York contraint de faire demi-tour

Le pilote, victime de douleurs au thorax

Selon une source aéroportuaire contactée par l’AFP, le commandant de bord " a ressenti des douleurs au thorax et a préféré ne pas continuer le vol". Ce dernier aurait confié les commandes à son copilote qui a "assuré l’atterrissage" alors que l’avion retournait à Roissy. Si la source a précisé que l’homme "a été pris en charge par les équipes médicales à l’aéroport à l’arrivée", aucun détail sur son état de santé n’a été communiqué. Les passagers ont également "été pris en charge par Air France" a expliqué la porte-parole de la compagnie.

A lire aussi -Le pilote meurt en plein vol, un passager prend les commandes

Vidéo sur le même thème : Pilote d'Air France : " un métier très stressant depuis les attentats de 2001"

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.