Il y a un an, Nicolas refusait l'installation d'un compteur Linky à son domicile. Après des mois à tenir tête à Enedis, ce père de famille a finalement obtenu gain de cause.
Linky : victoire pour cet Héraultais, privé d'électricité depuis un anTumblr

Depuis un an, ce père de famille vit un véritable cauchemar. Habitant de Lignan-sur-Orb, dans l'Hérault, Nicolas a été privé d'électricité depuis un an... Après avoir refusé la pose d'un compteur Linky par Enedis. En octobre 2020, France Bleu racontait son histoire. Le logement du préjudicié était jusque-là équipé d'un compteur de chantier provisoire, supposé lui permettre de terminer les travaux de la maison. L'habitant de l'agglomération de Béziers affirmait alors qu'Enedis aurait retiré son équipement sans l'en informer. Pourtant, Nicolas assure avoir payé toutes les factures d'électricité...

Refusant l'installation du dispositif Linky, il a donc passé l'hiver dans le froid, sans électricité ni chauffage. Le père de famille a même proposé à Enedis d'acheter lui-même un compteur sur Internet, ce que la société a refusé. 

Linky : "Voilà qui s'appelle une belle victoire"

Finalement, Nicolas a obtenu gain de cause. France Bleu rapporte que le Lignagnais a obtenu d'Enedis la pose d'un ancien compteur CBE dans son garage. Ce dispositif blanc est non traceur. "Enfin, nous avons le courant à la maison, on revit. Je n'avais plus l'habitude. Voilà qui s'appelle une belle victoire", rapporte le père de famille. Séparé depuis peu, cet homme ne pouvait plus accueillir ses enfants chez lui...

Linky : "Enfin, nous pouvons vivre normalement dans notre maison !"

Âgés de trois et sept ans, les enfants de Nicolas ne pouvaient plus se rendre chez leur père. Ce dernier, qui rapportait pourrait être séparé, a déclaré auprès de France Bleu : "Vous n'imaginez pas ma joie et celle de ma femme et de mes enfants. Enfin, nous pouvons vivre normalement dans notre maison !". Jusque-là, la famille faisait comme elle pouvait. "D’abord avec l'utilisation un groupe électrogène. Mais ça fait du bruit. Depuis, nous allons dans la famille, ou chez des amis. Ce n’est pas simple. Mais pas question de quitter notre maison. C’est un projet de vie", expliquait l'Héraultais. 

Linky : de l'espoir pour les réfractaires ? 

Le directeur d'Enedis dans l'Hérault, Philippe Malagolas, avait assuré qu'il ferait le nécessaire pour que Nicolas ne passe pas un second hiver dans le froid. France Bleu explique avoir fait la rencontre d'autres réfractaires qui ont réussi à se faire poser un autre compteur que Linky.  Ce qui pourrait donner de l'espoir à ceux ne désirant pas l'installation du dispositif. Linky est effectivement au coeur de plusieurs polémiques : compteur traceur, accidents (incendies, explosions), ondes... 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.