Le nageur américain Michael Phelps, qui a encore remporté l’or dimanche, a le corps recouvert de mystérieux ronds rouges. Explications. 

Le sportif le plus titré de l’histoire des Jeux Olympiques (23 médailles, dont 19 en or), Michael Phelps, ne compte pas s’arrêter là. Le nageur américain, âgé de 31 ans, est en lice à Rio de Janeiro. Et, comme l’explique NBC, il utilise une thérapie qui permet d’améliorer la circulation du sang et la récupération.

A lire aussi - JO 2016 : c'est LA photo qui fait le tour du monde

Des tâches qui disparaissent au bout de 3 à 4 jours

Les marques rouges présentes sur le corps du sportif, et qui ont interpellé de nombreuses personnes, sont le résultat d’une méthode de soin appelée "cupping" (l’équivalent en Français des ventouses). Cette technique, très ancienne et répandue notamment en Chine, consiste à chauffer des verres que l’on pose sur la peau. Cela permet de vider tout l’air à l’intérieur, afin de faciliter la circulation du sang. Le "cupping" aide aussi à soulager certaines douleurs.

L’une des conséquences de cette pratique est justement l’apparition de ces taches rondes, qui disparaissent normalement au bout de trois à quatre jours.

Michael Phelps n’est pas le seul de sa discipline à utiliser cette thérapie. Ses compatriotes Natalie Coughlin et Nathan Adrian l’expérimentent également.

Une thérapie à la mode à Hollywood

"Les entraîneurs l'ont expérimenté pour voir les effets cet été. Ils l'ont introduit lentement mais l'ont rapidement diffusé en raison de son succès et de la popularité auprès des athlètes. Nous essayons vraiment de faciliter le processus de récupération de chaque athlète individuellement. Certains bénéficient largement des effets, d'autres ont essayé mais se sont tournés vers des traitements différents", explique l’entraîneur américain Jon Carlson sur le site swimmingworldmagazine

Le "cupping", dont l’efficacité reste à prouver, est également à la mode à Hollywood. Comme l’indique Sport 24, certaines actrices y ont recours pour réduire la cellulite.

Publicité
Ce qui est certain, c’est que cette méthode n’a pas joué un mauvais tour à Michael Phelps. La légende de la natation a remporté, dimanche soir, sa dix-neuvième médaille d’or au 4X100 mètres, devant la France.

Vidéo sur le même thème : JO de Rio 2016 : la chute très spectaculaire d’une cycliste néerlandaise