Pour s’évader de la prison de Béziers, un détenu a fait semblant d’être malade. Il en a ainsi profité pour quitter la prison, direction l’hôpital. Mais une fois arrivé sur les lieux, il a pris sa femme en otage... avec une brosse à dents !

© AFP

Une brosse à dents pour s’évader ! Il fallait y penser. Lundi  soir, un détenu de la prison de Béziers a tenté de s’évader. Il a tout d’abord prétendu avoir avalé de l’eau de javel et des médicaments. Mais se faisant tard, il n’y avait plus aucun médecin de permanence à la maison d'arrêt. Du coup, il a été envoyé à l’hôpital en ambulance

Une brosse à dents dans un caleçon

Profitant de cette sortie nocturne, il a pris en otage sa femme, qui s'était entre temps rendue à l'hôpital. "Quand ils sont arrivés au niveau des urgences, une femme était présente et faisait les 100 pas. Jusque-là, rien de bizarre. Mais quand ils sont descendus du camion, le détenu a sorti de son caleçon une brosse à dents munie de lames de rasoir - une arme artisanale donc. Il s'est ensuite jeté sur la femme et a dit : "N'approchez pas, je l'égorge !"", relate Fabrice Caujolle, membre d’un syndicat de justice à Béziers.

Un otage complice

Publicité
Après plusieurs tentatives, la police est parvenue à maîtriser le forcené. Rapidement, en faisant les constatations d'usage, les policiers ont découvert que la femme prise en otage était en réalité la compagne et complice du détenu, prévenue par téléphone portable depuis la prison. Cette dernière a terminé sa nuit en garde à vue. Selon les examens médicaux, le détenu n'avait ingurgité ni eau de javel, ni médicaments.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité