Pour lutter contre le maintien du taux de TVA à 20 % sur les protections hygiéniques féminines, le collectif Culotte Gate a mené une opération culottée.

L’initiative ne risque pas de faire plaisir aux membres de l'exécutif concernés… Comme le rapporte 20 minutes, le gouvernement dont Manuel Valls mais aussi le président de la République ont reçu des culottes féminines tachées de rouges.

Il s’agit d’une opération plutôt culottée du collectif "Culotte Gate" qui entend protester contre la décision de l’Assemblée nationale de mi-octobre qui avait maintenu la TVA à 20 % sur les protections hygiéniques féminines, et ne l’avait pas baissée comme des associations féministes le souhaitaient.

Un appel à envoyer ses culottes tachées de rouge

Ces culottes ont en autres été adressées "à la ministre de la Santé Marisol Touraine, à la secrétaire d’État chargée des droits des femmes Pascale Boistard, au secrétaire d’État au Budget Christian Eckert, ainsi qu’à de très nombreu.x.ses (sic) député.e.s (sic)", a précisé mardi dans un communiqué le collectif "Culotte Gate".

Publicité
Une lettre accompagnait les envois du "Culotte Gate" qui a également invité celles et ceux qui souhaitent protester contre la décision de l’Assemblée à adresser à leur tour des culottes "tachées de peinture rouge à leur député.e (sic)".

Vidéo sur le même thème : Tampons, coupes menstruelles et mousses à raser en débat à l’Assemblée

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité