L’industriel est visé par une plainte pour association de malfaiteurs. Un nouveau rebondissement dans l’enquête qui porte déjà sur des soupçons d’achat de votes à Corbeil-Essonnes.

© AFP

Serge Dassault fait depuis vendredi l’objet d’une plainte pour association de malfaiteurs. L’information, dévoilée par France Inter, a été confirmée ce matin par l’avocate de l’industriel, accusé d’avoir organisé l’arrestation de trois hommes au Maroc. C’est Fatah Hou qui a déposé plainte. Cet ancien boxeur, par ailleurs déjà victime d’une tentative d’assassinat le 19 février 2013, reproche à Serge Dassault d’avoir organisé un stratagème en vue de les éloigner de Corbeil-Essonnes.

Dassault au coeur d'une enquête pour soupçons d'achat de votesCette nouvelle action en justice à l’encontre de Serge Dassault vient s’ajouter à l’enquête ouverte sur fonds de soupçons d’achat de votes dans les quartiers sensibles de Corbeil-Essonnes. En mars 2013, le parquet de Paris avait ainsi ouvert une information judiciaire pour corruption, abus de bien sociaux, blanchiment et achat de votes présumés aux élections municipales entre 2008 et 2010. Le Conseil d’Etat, qui avait annulé l’élection de 2008, avait alors estimé que des dons d’argent aux électeurs étaient « établis ».

Publicité
Jean-Pierre Bechter, le successeur de Serge Dassault à la mairie de Corbeil-Essonnes, est lui aussi visé par la plainte déposée par Fatah Hou auprès du parquet d’Evry, ainsi que le responsable du service des sports de la ville et un diplomate marocain.  

 

Vidéo : Serge Dassault visé par une plainte pour association de malfaiteurs

Publicité
Publicité