Le recensement de la population commence cette année ce jeudi 18 janvier. Avant d’ouvrir votre porte à l’agent, prenez quelques précautions.

A chaque opération de recensement, de nombreuses personnes sont victimes d’arnaques ou d’agression. C’est en effet l’occasion pour des petits malins de se faire passer un agent de recensement et d’escroquer notamment les personnes en difficultés. Si votre commune fait partie des 7000 choisies cette année pour le recensement (entre le 18 janvier et le 24 février pour celles de plus de 10 000 habitants, et entre le 18 janvier et le 17 février pour celles de moins de 10 000 habitants), il y a quelques précautions à prendre afin d’éviter de mauvaises expériences.

Tout d’abord assurez-vous d’avoir reçu un courrier de votre commune vous annonçant la visite de l’agent recenseur. Des affiches pourront également être placées dans votre immeuble, notamment à l’entrée. Elles comportent la photo de l’agent, ce qui vous permettra de l’identifier.

Le jour de la visite

Publicité
Avant d’ouvrir votre porte en grand, demandez à la personne de présenter sa carte officielle. Celle-ci doit contenir une photo, une siglet tricolore ainsi que la signature du maire de la commune.L’agent vous remettra alors un formulaire. Vous pouvez soit le remplir et l’envoyer ou le remettre plus tard en mains propres à l’agent, soit le remplir sur internet. Attention, le recensement est obligatoire et si vous ne répondez pas, vous vous exposez à des poursuites. Quant à vos données personnelles, soyez rassuré, le recensement est anonyme.

Le recensement a lieu chaque année sur 8% des logements.

Vidéo sur le même thème : Selon l'Insee, la destruction d’emplois industriels en France aurait pris fin l’an dernier

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité