La plus française des actrices américaines était l’une des héroïnes de "Sous le soleil". Depuis l’arrêt de l’émission à succès de "TF1", elle continue de tourner pour le petit écran, sans oublier sa première passion : la danse.

Avec son léger accent venu d’outre-Atlantique, sa voix est reconnaissable parmi des centaines d’autres. Tony Kinzinger, la célèbre actrice de "Sous le soleil", va fêter le 20 juin prochain son 49e anniversaire.

L’occasion de revenir sur sa longue carrière de comédienne, qui a débuté non pas à la télévision mais au cinéma, aux côtés d’Alain Delon, Claude Brasseur et du danseur étoile Patrick Dupond dans le film Dancing Machine, sorti en 1990. Il faut dire que la première passion de Tonya Kinzinger, née en 1960 dans le Michigan (Etats-Unis), est la danse depuis toute petite.

Elle est nostalgique de ses camarades de "Sous le soleil"

De 1996 jusqu’à l’arrêt de l’émission en 2008, l’actrice a incarné dans la série à succès "Sous le soleil" la jolie Jessica, tour à tour serveuse de bar, animatrice radio et même maire de Saint-Tropez, et propriétaire d’une compagnie… de danse. En 2013, elle ne reprendra pas son rôle de Jessica dans la suite de la série intitulée "Sous le soleil de Saint-Tropez".

Il y a une dizaine de jours, elle a publié une photo nostalgique sur son compte Instagram :

 

Entre-temps, Tonya Kinzinger s’est illustrée dans plusieurs domaines, ajoutant quelques cordes à son arc. En 2006, elle a ainsi tournée dans trois épisodes de la célèbre série américaine Amour, gloire et beauté, puis a lancé l’année suivante sa première collection de mode nommée "Tonya – K.". En 2011, elle a également fait ses premiers pas au théâtre dans la comédie Le Président, sa femme et moi, de Bernard Uzan. L’actrice, comédienne, créatrice de mode, est également devenue en 2012 présentatrice : elle a animé les prime-time de la saison 9 de "Star Academy" sur NRJ12.

Son fils vient de fêter ses 14 ans

Depuis, l’actrice semble s’être concentrée sur sa première passion, la danse. En 2014, on a ainsi pu la voir sur le dance floor de "Danse avec les stars" (TF1), éliminée en quart de finale, malgré les mots du chorégraphe Chris Marques, pour qui elle fut la meilleure danseuse "toutes saisons confondues".

Dernièrement, Tonya Kinzinger était à l’affiche de la comédie musicale Hit Parade, de janvier à février, où d’anciennes gloires de la chanson française étaient ressuscitées en hologramme.

Publicité
Côté vie privée, Tonya Kinzinger est depuis 1998 l’épouse de Bernard Lignon, avec qui elle a eu un fils, Sacha, né en 2003, et qui vient de fêter son anniversaire. Il y a quelques mois, elle a accordé une interview à Gala où elle s’est épanchée sur son enfance aux Etats-Unis. "Nous vivions dans un mobil-home posé sur une dalle de béton, au sein d’un trailer park (un parc résidentiel de maisons mobiles, ndlr)", se souvient cette fille unique. "Mes parents étaient très ouverts, mais il y avait des règles très strictes. A seize ans, je n’avais pas le droit de parler à un garçon au téléphone… Cela ne me posait pas trop problème, à cette époque, le sexe opposé ne m’intéressait pas beaucoup. Ce qui m’appelait, c’était… la France", a révélé celle qui allait connaître une jolie carrière dans notre pays.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité