Suspectés d'avoir préparé une attaque à l’explosif contre une mosquée de Montélimar, quatre élèves de l’Ecole des pupilles de l’air de Montbonnot-Saint-Martin ont été mis en examen. 

Quatre élèves d’un lycée militaire de l’Isère ont été mis en examen pour avoir projeté "une action" contre une mosquée à Montélimar, dans la Drôme, selon une source judiciaire qui a confirmé à l'AFP une information du Dauphiné Libéré

Interpellés mercredi matin, les quatre jeunes scolarisés à l’Ecole des pupilles de l’air, située à Montbonnot-Saint-Martin, en Isère, ont été mis en examen jeudi "pour association de malfaiteurs". Les élèves auraient en effet préparé une attaque à l’explosif visant la mosquée. 

Quelles motivations ? 

Un juge d’instruction grenoblois en charge de l'enquête va à présent devoir déterminer la nature exacte de "l’action" et "quelles étaient leurs motivations et les éléments qu’ils avaient en leur possession pour atteindre leur but". 

Une action rapidement dénoncée par l’Armée de l’air, qui s'est dit "scandalisée par le comportement de ces jeunes dont les intentions ne correspondent pas aux valeurs de l’Armée de l’air, ni à celles enseignées dans l’école", a déclaré le colonel Jean-Pascal Breton, du Service d’information et de relations publiques de l’Armée (Sirpa) de l’air, cité par Libération.

Publicité
En attendant d'être jugés, les quatre lycéens scolarisés en première et terminale font d’ores et déjà l’objet de mesures d’exclusion "à titre conservatoire", a précisé ce même colonel.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :