Les deux premières chaînes d'information française ont soulevé la colère des internautes dans la nuit de dimanche à lundi. La raison de leur colère ? BFM TV et i>Télé ont occulté pendant une partie de la nuit l'attentat survenu dimanche soir à Ansbach, en Allemagne.

L'information pas très réveillée

Dimanche dernier, une explosion a eu lieu en Allemagne, dans la ville d'Ansbach. Un homme s'est fait sauter dans la foule à vingt-deux heures, blessant 13 personnes. Les réseaux sociaux ont été plus rapides que la télévision, notamment BFM TV et I> Télé. Au grand dam des Français désireux d'en savoir plus sur l'attaque, les deux chaînes n'ont affiché aucun gros titre, aucune alerte rappelant l'événement avant 4h00 du matin. Les internautes ont fustigé les deux médias pour leur manque de réaction.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité