Ce 19 novembre, le JDD a révélé les hausses des tarifs des péages qui ont été validées par le ministère des Transports. On fait le point sur la situation.

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes ! Ce 19 novembre, le Journal du dimanche révèle dans ses colonnes que les prix des péages d'autoroutes vont augmenter début 2018. À en croire le document qu'est parvenu à se procurer le JDD, dès le 1er février prochain, des hausses allant de 1,03 à 2,04% seront mises en place sur les différents réseaux. L'augmentation sera donc plus élevée que lors de deux années précédentes. Et pour cause : en 2017, comme en 2016, la hausse avait été limitée à 1%.

Pourquoi cette hausse ? Les calculs sont basés comme le rappellent Europe 1 et le JDD sur le taux d'inflation mesuré au 1er octobre 2017. Il a été établi à 1,026%. Les sociétés en charge des autoroutes en répercutent généralement 70% ce qui explique donc une partie de cette hausse. Cependant, ce n'est pas le seul facteur à prendre en compte. Un rattrapage de la hausse de la redevance domaniale - qui avait été décidée en 2013 - que l'État a accordé aux concessionnaires durant trois ans, de 2016 à 2018, à hauteur de 0,69%, est également à prendre en considération. Enfin, troisième et dernier facteur : le financement des projets dans le cadre de contrats de plan.

Pas de négociation en perspective

Publicité
Les services du ministère des Transports devraient présenter ces chiffres au Comité des usagers jeudi 23 novembre. Composé d'associations telles que 40 millions d'automobilistes, de représentants de l'État, de spécialistes du secteur ou encore d'élus, le Comité des usagers ne devrait cependant pas pouvoir négocier cette augmentation. "La fixation de ces prix est [en effet] totalement encadrée par les contrats signés entre l’État et les concessionnaires", rappelle le Journal du dimanche.

À voir en vidéo sur le même thème - Le prix des péages d’autoroutes dans le collimateur

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité