Manuel Valls a annoncé mardi matin que le gouvernement "a décidé de surseoir" à la hausse des péages autoroutiers de 0,57% à compter du 1er février. 

Un petit répit pour les automobilistes ? Le gouvernement a décidé de suspendre la hausse de 0,57% des tarifs des péages autoroutiers, a annoncé mardi le Premier ministre, Manuel Valls. Une décision justifiée par l’attente de conclusions d’un groupe de travail sur l’avenir des concessions autoroutières.

Les tarifs des péages devaient augmenter à compter du 1er février. La Direction générale des infrastructures avait en effet proposé fin novembre une hausse de 0,57% des prix. Une annonce qui avait rapidement fait réagir le gouvernement.

Vers un gel des tarifs ?

En décembre dernier, la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, avait dit souhaiter un gel des tarifs des autoroutes cette année. "Je souhaite que les tarifs soient gelés en 2015 car ils ont trop augmenté par rapport au coût de la vie donc il faut rendre aux automobilistes un peu de justice et d’équité tarifaire", déclarait-elle sur BFMTV. Une annonce qui pourrait également être faite dans les prochaines heures. En 2014, la hausse des prix des péages avait déjà été de 1,14%.

Publicité
Des négociations avec les parlementaires ont été lancées mardi matin et le gouvernement espère trouver d’ici à fin mars un accord qui permettra de conclure ce dossier houleux. Loin de céder, les sociétés d’autoroutes réclameraient de leurs côtés un rattrapage des tarifs pour 2016 et 2017.

En vidéo sur le même thème : Le prix des péages d’autoroutes dans le collimateur 

mots-clés : Péage, Manuel valls

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet