Une retraitée âgée de 85 ans, expulsée en juillet dernier pour un loyer impayé de 4 000 euros, a pu retrouver son logement. Elle a bénéficié d'un vice de procédure mais surtout de la mobilisation de ses voisins. 

Nadine a fêté hier son retour chez elle. Cette retraitée sous curatelle, âgée de 85 ans, avait été contrainte de quitter son appartement du 19ème arrondissement de Paris, en juillet dernier. Expulsée pour un loyer impayé de 4 000 euros, elle a bénéficié d’un "vice de procédure" par le tribunal d’instance, qui a directement ordonné sa réintégration, a révélé l’association Droit Au Logement (DAL) dans un communiqué de presse.

Pour l'organisation, la justice a fait son travail. "Nadine Z. de retour dans son logement ce n’est que justice ! On ne devrait pas expulser quiconque, encore moins les personnes âgées qui subissent un véritable traumatisme les poussant vers la fin", pouvait-on lire dans le texte du DAL.

Nadine avait pu compter sur la solidarité de ses voisins. En apprenant son expulsion, ils s'étaient mobilisés et avaient réussi à récolter 30 000 euros afin de l'aider à régler ses dettes comme le révélait France Bleu

Le bailleur a tout de même décidé de faire appel

La retraitée qui a notamment été assistante de Frédéric Joliot-Curie, prix Nobel de chimie en 1935, n'est pas encore tout à fait sortie d'affaire. L'association a ainsi précisé dans son communiqué que le bailleur avait prévu de faire appel contre la décision du tribunal.

Publicité
Par ailleurs, le DAL appelle également à un rassemblement le 6 septembre pour venir en aide à d'autres locataires de l'avenue Jean Jaurès. Selon le même communiqué, d'autres retraités seraient menacés d'expulsion pour des raisons qui n'ont pas été précisées.

En vidéo sur le même thème : La vie immo: Quid de la baisse des APL ? - 01/09

mots-clés : Paris

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité