Depuis des mois, ils clament haut et fort leur opposition au mariage gay, et pourtant, ce mardi, Henri Guaino et Luc Chatel ont voté « pour ». Ils se sont juste trompés de bouton…

C’était sans doute la tension qui régnait dans l’hémicycle, plein à craquer ce mardi. L’Assemblée nationale a définitivement adopté le texte de loi sur le mariage pour tous, avec 331 voix « pour » et 225 voix « contre », ouvrant ainsi cette institution aux couples de même sexe. Mais certains, ils sont cinq, se sont trompés de bouton : ils ont voté pour alors qu’ils étaient contre. Leur doigt a ripé en quelque sorte…

Une boulette qui fait rire le webC’est le cas notamment des députés UMP Luc Chatel et Henri Guaino, ce dernier étant pourtant un opposant de la première heure au projet de loi sur le mariage gay. Les intéressés ont aussitôt fait savoir qu’ils s’étaient trompés et leurs votes ont été comptabilisés en conséquence, mais il n’en fallait pas plus pour que les moqueries fusent, en particulier sur les réseaux sociaux où les internautes n’ont pas manqué d’humour. « Guaino c’est Gay oui ! », « Guaino s’est trompé de boutin », « Il est vraiment formidable ce Guaino ! Se rappeler de ne pas lui confier d'autres boutons importants # nuclearwar » pouvait-on lire sur Twitter.

Publicité
Trois choix possibles, de quoi s'y perdre...Il est vrai que les députés ont trois possibilités : « pour », « contre » ou « abstention ». De quoi en perdre son latin. « Vous avez vu le bordel qu’il y avait ? J’ai jamais vu un tel bordel à l’Assemblée! Il y avait trois boutons qui clignotaient, oui, je me suis trompé de bouton ! » a-t-il confié au Lab d’Europe 1. Henri Guaino entend cependant continuer la lutte. L’opposition a en effet déposé un recours devant le Conseil constitutionnel, et les anti-mariage gay ont prévu de nouvelles actions dans la rue.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité