Un homme a été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour avoir arraché le niqab d’une femme à Nantes.

Publicité
Le 12 septembre dernier, un homme d’une trentaine d’années avait violemment arraché le niqab, ou voile intégral, d’une femme de 27 ans à Nantes en pleine fête foraine. L’individu a été condamné ce mercredi à cinq mois de prison avec sursis. Sans emploi, il avait expliqué à la police qu’il avait voulu faire respecter lui-même la loi datant du 20 octobre 2010 qui interdit le port du voile intégral dans un lieu public. Le tribunal de Nantes a retenu les charges de "violence en raison de l’appartenance religieuse". Par ailleurs, l'homme s'était présenté aux policiers sous une fausse identité.
 
Un "Etat de droit"
Suite à la violence de l’agression, la victime s’est vue prescrire trois jours d’interruption temporaire de travail (ITT). L’agresseur a été condamné à verser une indemnisation à sa victime. Le parquet de Nantes a précisé que "cette femme a été victime de faits graves de violence" et rapelle que "les simples citoyens ne sont pas habilités à faire la loi eux-mêmes, sinon on n'est plus dans un Etat de droit".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

63 commentaires

@ Theophrase : Il est

Portrait de askkalus

 

 

 

@ Theophrase :

 

Il est regretable d'en arriver à des gestes de révolte, mais on peut les comprendre, surtout dans la mesure où, à ma connaissance, aucune violence physique réelle n'a été exercée.

 

J'aimerais juste savoir - par simple curiosité -  si, dans la rue, quelqu'un t'enllevais  ou te faisais enlever, sans que tu n'en aies particulièrement envie,  ta chemise, ton pull ou ta veste, si, donc, tu ne prendrais pas cela pour un geste violent ?

Votez pour ce commentaire: 

@ Millie-Chris : e vais

Portrait de askkalus

 

 

 

@ Millie-Chris :

 

e vais croire que, quoi que je dise, c'est toujours "mal" !

 

Non.

Votez pour ce commentaire: 

@ Giellesse : Bien entendu il

Portrait de askkalus

 

 

 

@ Giellesse :

 

Bien entendu il existe de nombreuses carences et de dysfonctionnements dans les services de l'Etat. Le manque de moyens et - sans doute aussi - un certain manque de volonté politique de ceux qui nous dirigent y sont pour beaucoup.

 

Je n'ai pas analysé le post de Théophraste, et peut-être - sans doute - l'ai-je mal compris / interprété.

 

Mais il y a des associations d'idées qui, mal lnterprétées / digérées, sont dangeureuses. Et c'est la dangerosité contenue - me semble-t-il - dans le post de Théphraste que je voulais souligner.

 

Ceci étant, je peux comprendre le ras-le-bol du "citoyen lambda". Mais ce ras-le-bol est souvent entretenu / amplifié par la classe politique à des fins électoralistes.

Votez pour ce commentaire: 

@ Millie qui a dit : "C'est

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

@ Millie

qui a dit :

"C'est exactement ce que j'aurais aimé "savoir dire" !"

Les mots ne sont guère que l'habillage de la pensée. Pour chacun d'entre nous, ils nous viennent à une vitesse différente en fonction des sujets et problèmes auxquels nous sommes confrontés. Que vous ayez reconnu vos idées dans les propos d'Askkalus montre que vous avez une pensée... Et c'est cela l'essentiel.

A contrario, certains qui vous classifient "extrême-droite" ne savent tout simplement pas vous lire... Quant aux épithètes "infâme" et "puante", pour la première, "infâme", ils n'en savent pas le sens exact, quant à "puante" il s'agit d'une métaphore tellement usée, un cliché si fréquent, qu'il en perd toute valeur. Comme quoi ces personnes utilisent des termes creux qui ne recouvrent aucune idée...

Votez pour ce commentaire: 

@ askkalus S'il faut certes

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

@ askkalus

S'il faut certes encadrer la légitime défense et éviter que les citoyens se fassent justice eux-mêmes, certains "messages" doivent être entendus de ceux qui nous dirigent. Théophraste ne propose pas cette auto-défense, il explique seulement son mécanisme psychologique :

 

"quand les [...] organismes de l'Etat supposés faire respecter la loi sont [...] laxistes [...] le citoyen [...] se dit [...] qu'en conséquence, il doit "résister" ".

 

Il me semble donc qu'il critique seulment, mais à juste titre à juste titre, les carences et l'impéritie de ceux qui nous gouvernent depuis des décennies.

 

 

Votez pour ce commentaire: 

Cela dit, ce qu'il faut vous

Portrait de askkalus

 

 

 

Cela dit, ce qu'il faut vous expliquer semble-t-il, c'est que quand les instruments et organismes de l'Etat supposés faire respecter la loi sont inoppérants ou laxistes, le citoyen lambda et néanmoins contribuable se dit que ses impôts ne sont pas employés à ce à quoi ils devraient l'être et qu'en conséquence, il doit "résister" pour suppléer aux carences de ces instruments et organismes défaillants.

 

Et demain, sans doute, verrons-nous des personnes relever les plaques minéralogiques des automobilistes ayant commis une infraction pour aller les communiquer aux forces de l'ordre (sic) "inopérantes ou laxistes", ou mieux encore, la création de comités de répression pour aller punir ces mêmes automobilistes.

 

On pourra aussi détruire à coup de masse toutes les voitures mal garées, ou dont le ticket de parking a expiré.

 

Puis on élargira le champs d'action de ces comités à tous ceux suspectés d'infractions, de délits ou de crimes quels qu'ils soient.

 

Tapage nocture ? On défonce la porte du contrevenant et on le roue de coups.

 

Quelqu'un fume dans un lieu public ? On le rouera également de coups.

 

Petit délinquant de quartier ? Lynchons-le, la police est occupée ailleurs.

 

Puis on instaurera des milices, on les armera, puis... puis... puis...

Votez pour ce commentaire: 

askkalus a dit :Et demain,

Portrait de ..Chris

askkalus a dit :

Et demain, sans doute, verrons-nous des personnes relever les plaques minéralogiques des automobilistes ayant commis une infraction pour aller les communiquer aux forces de l'ordre (sic) "inopérantes ou laxistes", ou mieux encore, la création de comités de répression pour aller punir ces mêmes automobilistes.

 

On pourra aussi détruire à coup de masse toutes les voitures mal garées, ou dont le ticket de parking a expiré.

 

Puis on élargira le champs d'action de ces comités à tous ceux suspectés d'infractions, de délits ou de crimes quels qu'ils soient.

 

Tapage nocture ? On défonce la porte du contrevenant et on le roue de coups.

 

Quellqu'un fume dans un lieu public ? On le rouera également de coups.

 

Petit délinquant de quartier ? Lynchons-le ,la police est occupée ailleurs.

 

Puis on instaurera des milices, on les arme, puis... puis... puis...

 

C'est exactement ce que j'aurais aimé "savoir dire" ! Curieux quand même que Théophraste parle "d'insulte à l'intelligence" et encore plus curieux c'est que le Breton dans un autre sujet me classe dans l'extrême droite infâme et puante ! Il va falloir que les forumeurs se mettent d'accord !

 

Sinon je vais croire que, quoi que je dise, c'est toujours "mal" !

Votez pour ce commentaire: 

Maintenant que j'y pense, il

Portrait de giellesse

- Pouvons-nous parier un centime d'euro sur l'existence du Paradis ? - Non ! - Péchons !

Maintenant que j'y pense, il a sans doute été condamné pour tentative de vol. Peut-être que de nos jours le vol à voile est condamnable...

Votez pour ce commentaire: 

Arracher un niquab à une

Portrait de Théophraste

Théophraste

Arracher un niquab à une femme est certes, un geste qui peut être qualifié d'agression...

Cela dit, porter un niquab en France, n'est il pas une agression aussi, voire une insulte à l'égard des citoyens du pays laïque dans lequel vous décidez néanmoins de résider au lieu d'émigrer vers des pays islamistes plus conformes à votre religion et à vos idées radicales ?...

Si un islam modéré et tolérant est parfaitement compatible avec l'esprit laïque et républicain, ce n'est pas le cas de l'intégrisme islamique et le port d'un niquab pour revendiquer celui ci n'est, en France, comme dans la plupart des pays européens, ni tolérable, ni légal.

L'Assemblée nationale, dans sa résolution adoptée le 11 mai 2010, « considère que les pratiques radicales attentatoires à la dignité et à l’égalité entre les hommes et les femmes, parmi lesquelles le port d’un voile intégral, sont contraires aux valeurs de la République »

J'invite ceux qui auraient des doutes sur les dangers de la tolérance à l'égard de telles dérives à faire l'expérience d'un séjour en Arabie Saoudite, par exemple, pour re-évaluer leur notion de ce qui est tolérable en France et de ce qui ne l'est pas...

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité