Un homme a été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour avoir arraché le niqab d’une femme à Nantes.

Publicité
Le 12 septembre dernier, un homme d’une trentaine d’années avait violemment arraché le niqab, ou voile intégral, d’une femme de 27 ans à Nantes en pleine fête foraine. L’individu a été condamné ce mercredi à cinq mois de prison avec sursis. Sans emploi, il avait expliqué à la police qu’il avait voulu faire respecter lui-même la loi datant du 20 octobre 2010 qui interdit le port du voile intégral dans un lieu public. Le tribunal de Nantes a retenu les charges de "violence en raison de l’appartenance religieuse". Par ailleurs, l'homme s'était présenté aux policiers sous une fausse identité.
 
Un "Etat de droit"
Suite à la violence de l’agression, la victime s’est vue prescrire trois jours d’interruption temporaire de travail (ITT). L’agresseur a été condamné à verser une indemnisation à sa victime. Le parquet de Nantes a précisé que "cette femme a été victime de faits graves de violence" et rapelle que "les simples citoyens ne sont pas habilités à faire la loi eux-mêmes, sinon on n'est plus dans un Etat de droit".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité