Pressé d'assister à une rencontre de football opposant Nancy au Paris Saint-Germain, un facteur a décidé de se débarrasser de 370 lettres qu'ils devaient distribuer.

Le football peut vraiment faire tourner les têtes. Au point même de faire une faute professionnelle. C’est ce qui est arrivé à un facteur samedi dans la commune de Méréville, près de Nancy.

Voulant assister à tout prix à la rencontre de Ligue 1 samedi entre Nancy et le Paris Saint-Germain (remporté 2-1 par le PSG), l’homme était perturbé par le temps. Sachant qu’il serait en retard alors qu’il avait du courrier à distribuer, le facteur a tout simplement décidé de jeter les 370 lettres qu’il était censé distribuer.

A lire aussi - Evolution des services de La Poste : on imaginé ce qu’elle pourrait faire demain

Des courriers retrouvés près de poubelles

Publicité
Comme l’explique L’Est républicain, la majorité des courriers de la semaine, ainsi que l’intégralité de la journée de samedi, ont été retrouvés abandonnés à côté des poubelles. Finalement, l’homme n’est pas allé au match, puisqu’il s’est retrouvé en garde à vue. Sur place, il a reconnu aux enquêteurs qu’il s'était débarrassé du courrier car il voulait assister au match. Il a finalement été relâché mais sera jugé devant le tribunal correctionnel le 16 avril prochain. Quant aux 370 lettres, elles seront redistribuées par La Poste.

Vidéo sur le même thème : Vague de suicides à La Poste : "On se heurte à un véritable mur du silence"