La romancière, journaliste et militante féministe Benoîte Groult est décédée lundi soir à l’âge de 96 ans, dans le Var. Elle était l’auteur, entre autres, de "La Part des choses" (1972) et "Les vaisseaux du cœur" (1988).

Benoîte Groult, féministe emblématique, journaliste et romancière française est décédée lundi soir à Hyères, dans le Var, d’après Nice Matin. Elle était âgée de 96 ans.

"Elle est morte dans son sommeil comme elle l'a voulu, sans souffrir, a indiqué sa fille, Blandine de Caunes. Elle a eu une tellement belle vie. (…) Il y a le choc de la mort mais c’est mieux ainsi car elle n’allait pas très bien".

Publicité
Née à Paris en 1920, Benoîte Groult était l’auteur des romans à succès tels que La Part des choses (1972), Ainsi soit-elle (1975), Les vaisseaux du cœur (1988) ou encore La Touche étoile (2006). Elle a également été journaliste pour les magazines Marie-Claire et Elle.

Féministe particulièrement engagée

En 1978, mue par son envie de promouvoir le féminisme et l’égalité Homme/femme, elle a créé le mensuel F Magazine avec Claude Servan-Schreiber.

Elle a également présidé la commission pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonction en 1980 initiée par Yvette Roudy, la ministre des Droits de la femme à l’époque.

En 1982, elle avait même intégré le jury du Prix Femina. Une fonction qu'elle a occupée jusqu'en 2013. Enfin, elle a été faite  grand officier de l’ordre national du Mérite en 2013

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité