Mardi 16 janvier, Jacinte, la fille de Valéry Giscard d'Estaing est décédée à la suite d'une maladie dont seuls certains proches avaient connaissance. Une cérémonie intime a eu lieu le 23 janvier.

Âgée de 57 ans, la fille de Valéry Giscard d'Estaing a succombé à "une longue maladie" mardi 16 janiver, rapporte Femme ActuelleDiscrète, ses proches et sa famille ont gardé le silence sur sa maladie pendant de longues années. D'ailleurs la fille de l'ancien président n'en avait, elle non plus, jamais parlé. 

Benjamine d'une fratrie de deux frères et d'une sœur, Jacinte Giscard d'Estaing était une passionnée d'équitation. Elle a aussi fait partie de la campagne présidentielle de son père en 1974. A seulement 14 ans, la fille de Valéry Giscard d'Estaing a figuré sur son affiche de campagne, l'année où il a gagné l'élection face à François Mitterrand, comme le raconte Closer.

Lors d'une interview datant du 16 octobre 1987, elle s'est confiée à Paris Match dévoilant comment son père était avec sa famille : "qu'il soit président ne changeait pas grand-chose pour moi. Quand il le pouvait, il rentrait tôt à la maison et il venait me border dans mon lit comme, j'imagine, tous les papas du monde". 

Une cavalière de talent

Publicité
Jacinte Giscard d'Estaing a su faire sa place dans le domaine de l'équitation, notamment en créant des événements comme le Paris Horse Show. Le site équestre L'éperon a parlé d'une personne déterminée, enthousiaste et bienveillante. Jacinte Giscard d'Estaing a aussi été commissaire du Général Open de France (un championnat de France d'équitation).

Le Haras de Jardy, un centre équestre de renommée internationale lui a d'ailleurs rendu hommage le 17 janvier en postant un message sur les réseaux sociaux.

Jacinthe Giscard d'Estaing a été inhumée en petit comité, le 23 janvier à Authon dans le Loir-et-Cher. 

 En vidéo sur le même thème : Élysée : les présidents qui ont détesté y habiter 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité