Suite à l’attaque de trois policiers en Indre-et-Loire le weekend dernier, le Premier ministre a appelé les Français à être vigilants, notamment ceux qui portent l'uniforme.

Lundi, en marge d’un déplacement à Montpellier pour la signature du plan État-Région 2015-2020, Manuel Valls est revenu sur les récents événements qui ont frappé la France le weekend dernier, en premier lieu l’attaque de policiers survenue à Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire. Le Premier ministre a appelé à la vigilance tout en demandant à chacun de faire preuve de "sang froid" devant "cette succession de drames", rapporte l’AFP.

Alors qu’une nouvelle attaque sur un marché de Noël à Nantes a précédé de quelques heures la prise de parole de Manuel Valls, celui-ci a tenu à alerter la population. "Jamais nous n’avons connu un aussi grand danger en matière de terrorisme", a déclaré le Premier ministre. "Nous avons plus d’un millier d’individus concernés par le djihad en Syrie ou en Irak, plus de 300 sont là bas, 56 ou 57 sont mort sur place, ça montre le degré d’implication", a-t-il souligné. "Beaucoup y sont allés, beaucoup veulent y aller, beaucoup en sont heureusement revenus. Cela doit interpeller la société française", a-t-il rajouté.

La vigilance, maître mot

Le locataire de Matignon a également encouragé la société à réagir, quand plus d’un millier d’individus, "Français ou citoyens résidant en France" se sont engagés dans ce phénomène. Il a indiqué qu’une des inquiétudes majeures de l’État était "les phénomènes de très grande radicalisation, très rapide". "Face à ces phénomènes de radicalisation rapide, souvent sur Internet, il faut que nous aidions" les familles, a martelé le Premier ministre.

Publicité
L’ancien premier flic de France a par ailleurs estimé que les policiers de Joué-lès-Tours avaient réagi "comme il faillait". "Ils sont le bouclier face à toutes les formes d’insécurité que nous pouvons connaître, y compris (face) à celles, même s’il faut bien sûr préciser dans le cadre de l’enquête, qui peuvent être menées dans le cadre d’actions terroristes", a-t-il soutenu. Manuel Valls a envoyé un appel à la vigilance à "toutes celles et tous ceux qui sont en uniforme – policiers, gendarmes, policiers municipaux, sapeurs pompier", leur demandant de se protéger autant qu’ils protègent la société.

Vidéo sur le même thème - Valls rappelle que le risque terroriste est très important 

Publicité
Publicité