Plusieurs interpellations ont eu lieu tôt ce lundi matin en Midi-Pyrénées, en Normandie et en Ile-de-France dans le cadre d'une enquête portant sur une filière présumé d'acheminement de djihadistes vers la Syrie.
AFP

Un vaste coup de filet a eu lieu ce lundi en France. Très tôt le matin, plusieurs interpellations ont en effet eu lieu dans plusieurs régions de France : Midi-Pyrénées, Normandie et Ile-de-France. Menées par la police antiterroriste et les hommes du Raid, ces opérations s’inscrivaient dans le cadre d’une enquête portant sur une filière présumé d’acheminement de djihadistes vers la Syrie. En tout, « une dizaine d’objectifs » étaient visés, selon les informations de la police.

A lire aussi –Etat Islamique : une vidéo en français appelle les musulmans de France à faire le djihad en Syrie

Et si le nombre total de personnes qui ont été interpellées au cours de ce vaste coup de filet n’a pas encore été dévoilé, on en sait en revanche un peu plus sur les faits présumés qui leur sont reprochés. Les suspects sont soupçonnés d’avoir pris part à un réseau acheminant des candidats français au djihad vers la Syrie. En d’autres termes, de recruter des candidats et d’avoir ensuite organisé leur voyage jusqu’en Syrie où ils sont censés combattre. Selon BFM TV, cette enquête aurait par ailleurs été ouverte après le signalement de parents d’origine turque, inquiets pour leur fils. Surveillés depuis plusieurs mois, les membres présumés de cette filière étaient sur le point de faire partir une dizaine de personnes. Le nombre de candidats au jihad syrien a bondi de plus de 80% depuis début janvier, selon de récentes déclarations du ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Selon lui, "930 personnes venant de France sont impliquées". Selon lui, "350 sont sur place, dont 60 femmes. Environ 180 sont repartis de Syrie et 170 sont en transit vers la zone (…) 230 ont exprimé des velléités de départ. À ce total de 930 s'ajoutent 36 personnes décédées là-bas", a-t-il détaillé le mois dernier. "Au-delà de la condamnation de ces crimes innommables, j'appelle solennellement et avec gravité tous nos compatriotes et particulièrement les plus jeunes, qui sont la cible privilégiée de la propagande terroriste, à ouvrir les yeux sur la terrible réalité des actions de Daesh et de ses groupes affiliés qui asservissent, martyrisent et tuent", a-t-il ainsi déclaré la semaine dernière.

A lire aussi –Ces "loups solitaires" qui font le djihad en France  

 Vidéo sur le même thème - Surveillance des jihadistes: le travail de l'ombre des services de renseignements français 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !