Le Vatican, sur un de ses comptes Twitter, a posté la photo d’un graffiti représentant le souverain pontife en super-héros. Un geste à l’image même de son contenu, tous deux représentant le renouveau certain de l’Eglise depuis le début de son pontificat. 

 

© Twitter / @PCCS_VA

Habemus superpapam. Fort d’une notoriété toujours croissante et d’une admiration irradiant même les non-croyants, le pape François, non-content de compter parmi les nouveaux héros de la société contemporaine, se fait désormais super-héros. C’est en tout cas ce que divulgue le Vatican sur son compte Twitter, en partageant un graffiti peint dans une rue de Rome. La fresque représente le souverain pontife arborant soutane et calotte, sa mozette ayant, quant à elle, été troquée pour une cape – on notera cependant l’oubli de l’anneau papal –, et affichant une posture évocatrice : celle d’un super-héros. Pointant le bras droit vers l’inconnu d’un combat qu’il mène déjà, sa main gauche, quant à elle, est chargée d’une serviette gravée du mot "Valores", valeurs en italien. Référence à son désir de renouveau de l’Eglise et de ses valeurs. Un renouveau sous le signe de la tolérance et de la simplicité.

Une communication modernisée, un pape Rock'n'Roll 

Tandis qu’une telle représentation de sa Sainteté aurait pu être taxée de blasphème, les ordres du Vatican ont, au contraire, pris l’œuvre avec humour. Un message de "bonne humeur" posté par un des membres du ministère des communications sociales. Une nouvelle preuve du changement drastique opéré par le Vatican et ses méthodes de communications depuis l’élection du pape François par le conclave. Ce dernier est d’ailleurs lui-même présent sur les réseaux sociaux, notamment via son compte Twitter, disponible en neuf langues dont le latin, et suivi par plus de dix millions de personnes.

Publicité
Incarnant le regain de jeunesse d'une Eglise qui se faisait vieillissante, le souverain s'est même vu faire la couverture de la dernière parution de la revue Rolling Stones, se consacrant à la culture rock. Une première pour un pontife. Après Personne de l’année 2013 par le Times, le pape sera-t-il super-héros de l’année 2014 ? 

En vidéo : un bébé enlève la calotte du pape François : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité