Un bodyboardeur d'une trentaine d'années est mort des suites d'une attaque de requin à la Réunion samedi 29 avril. C'est la deuxième attaque de ce type depuis le début de l'année.

Le drame s'est produit à Saint-Leu, à l'ouest de la Réunion. Selon les pompiers, l'homme âgé d'une trentaine d'années, adepte du bodyboard, a été mordu par un squale à la jambe droite samedi 29 avril au matin. La victime a succombé à ses blessures. L'attaque s'est produite sous les yeux quelques témoins. L'un d'entre eux est d'ailleurs parvenu à ramener le blessé, en arrêt cardio-respiratoire, sur le rivage."Malgré l'intervention rapide des secours, la victime n'a pu être ranimée", a indiqué le préfet de La Réunion, Dominique Sorain. Ce dernier a également rappelé que l'attaque s'est déroulée alors que Météo France avait lancé une alerte pour forte houle sur le littoral ouest-réunionnais. Au moment des faits, la zone était interdite à la baignade et aux activités nautiques.

Neuf attaques mortelles depuis 2011

L'attaque de samedi est la 21e recensée depuis 2011, neuf d'entre elles ont été mortelles. Plus de la moitié ont impliqué des surfeurs ou des bodyboardeurs. Le 10 mars dernier, les autorités de La Réunion avaient pourtant annoncé le renforcement de la pêche ciblée des requins le long du littoral ouest de cette l'île de l'océan Indien.

Publicité
Suite aux attaques fréquentes de squales, La Réunion avait dû annuler de nombreuses compétitions de surf. Ces activités ont repris depuis février 2016. Ce qui n'empêche pas la "crise requin" d'avoir un fort impact sur la pratique du surf dans l'île, d'où sont originaires de nombreux champions français.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité