Un mégot jeté par terre... une cannette nonchalamment oubliée...  En cas d'infraction, vous pouvez écoper d'une amende parfois très sévère. Planet fait le point.

Rien qu'à Paris, au cours du premier semestre 2017, près de 65 000 amendes ont été distribuées pour incivilité, indique Europe 1. Le Code pénal a prévu une série de procédures afin de remédier à ces infractions : les déjections canines, les projections de déchets (mégots, papiers, plastiques),ou encore le fait d'uriner sur la voie publique sont réprimandés d’une amende de deuxième classe, c’est-à-dire de 68 euros. Les graffitis sont quant à eux punis de deux ans d’emprisonnement ainsi que 3 750 euros d’amende, comme l’explique l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU).

Le non-respect des conditions de collecte de déchets peut également être puni par la loi d’une amende de 35 euros. Et si vous laissez un conteneur ou un bac à ordures en permanence dans la rue, elle peut monter jusqu’à 750 euros, voire 3 750 euros s’il s’agit de déchets professionnels, précise le Service Public. Le prix de l’amende, qui était anciennement de 35 euros pour les incivilités les plus répandues, a été élevé à 68 euros depuis le 1er octobre 2015.

A lire aussiUn homme verbalisé pour avoir payé trop vite son PV

Une contravention qui peut parfois se voir multiplier par trois

Attention, si la contravention n’est pas réglée immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d’infraction, elle peut grimper jusqu’à 180 euros. Au-delà de ce prix, et s’il y a contestation, l'affaire peut se retrouver face à un juge qui a le droit de décider du montant de l’amende pouvant aller jusqu’à 450 euros.

A Paris, depuis 2016, la mairie a mis en place des brigades spécialisées dans les incivilités. Plus de 1 900 agents patrouillent dans les quatre coins de la capitale pour réprimer les personnes en infraction. A partir du mois de janvier 2018, ils seront jusqu’à 3 200 brigadiers.

Publicité
Anne Hidalgo, la Maire de Paris, veut "faire comprendre à chacun que la ville est notre bien commun et qu'il faut en prendre soin", a-t-elle confié lors de l’inauguration des locaux la "brigade des incivilités" du 15ème arrondissement, rapporte Europe 1.

En vidéo sur le même thème : Déchets dans les rues : 68 euros d'amende pour les pollueurs