Selon Pauline Delassus, auteur de "Mademoiselle", celle qui partage la vie du président l’aurait notamment influencé dans le choix de Myriam El Khomri au ministère du Travail.

Le livre Mademoiselle, de la journaliste Pauline Delassus, ne sortira que mercredi prochain mais il fait déjà beaucoup parler de lui. Ainsi, apprenait-on la semaine dernière que Julie Gayet avait eu une idylle avec… le chauffeur de Carla Bruni, écrivait Closer.

A lire aussiJulie Gayet : l’actrice a eu une histoire avec… le chauffeur de Carla Bruni !

Cette fois-ci, Le Figaro madame nous en apprend plus sur le contenu du livre de la journaliste de Paris Match qui a enquêté pendant dix mois. L’auteur de Mademoiselle explique ainsi que Julie Gayet est une femme de gauche engagée qui a reçu une "éducation laïque, républicaine et bourgeoise" et qui "fréquente le Tout-Paris depuis l’enfance".

Julie Gayet, dernier atout du président ?

La journaliste explique ainsi que Julie Gayet écume les dîners en ville et qu’elle est à la tête d’un petit réseau. Pauline Delassus va même plus loin en affirmant que la compagne du président de la République exerce une certaine influence sur lui, notamment quand il s’agit de placer des amitiés. Julie Gayet a, selon l’auteur, soumis le choix de Myriam El Khomri au ministère du Travail en septembre 2015. Avec cette nomination, le gouvernement comportait pour la première fois autant de femmes que d’hommes.

Publicité
"Julie Gayet sera-t-elle la dernière arme politique d'un président en mal de popularité ?", interroge Pauline Delassus dans Paris Match. "En France, jamais un homme seul ne s'est présenté à l'élection présidentielle (...) (Les femmes) ont été un repère féminin pour l'opinion, elles ont défendu des causes humanitaires et culturelles, améliorant (ou parfois réduisant) la popularité du chef de l'État."

Vidéo sur le même thème : François Hollande : son dîner secret avec Julie Gayet

Publicité