Le coût des recherches engagées pour retrouver les deux couples que l’on pensait disparus dans le Verdon en fin de semaine dernière s’élève à 65 000 euros. Une facture salée mais qui ne devrait pas leur être adressée.

© AFP

Ils étaient finalement rentrés chez eux. Les « disparus du Verdon », ces deux couples de quadragénaires dont seul le canoë qu’ils avaient loué en fin de semaine dernière avait été retrouvé abandonné, étaient en réalité sains et saufs à leur domicile. C’est après avoir chaviré et s’être disputés qu’ils ont décidé de rentrer chez eux, emportant avec eux pagaies, gilets et bidons mais laissant à l’abandon leur embarcation. « Inquiets des conséquences », ils n’avaient pas osé se manifester a confirmé ce samedi Danielle Drouy-Ayral, procureur de la République à Draguignan.

Une amende de 35 euros ?Reste que les secours, eux, avaient été dépêchés sur place pour tenter de les retrouver. Un important dispositif avait ainsi été déployé autour du lac de Sainte-Croix. Des recherches qui ont un coût et dont la facture s’élève à 65 000 euros : 5 200 euros pour le dispositif mis en place par le SDIS (service départemental d’incendie et de secours) et 59 482 euros pour celui mis en place par la gendarmerie, a fait savoir le préfet du var. Les « disparus » n’auront toutefois pas à sortir le carnet de chèque. Ils encourent seulement une contravention de 35 euros pour avoir dépassé la limite autorisée sur le cours d’eau, a indiqué le sous-préfet.

Publicité
Des secours précieuxSi en France les secours sont, dans la grande majorité des cas, gratuits, mieux vaut que ces derniers soient employés dans les cas de réelle urgence. C’est en tout cas ce qu’a rappelé le procureur de Draguignan, qui a précisé qu’en cas de changement de programme il était préférable de prévenir les forces de l’ordre de manière à ce que « les secours engagés inutilement puissent être mobilisés là où on a vraiment besoin ».