BFM TV révèle ce mardi que le terroriste Amedy Coulibaly, auteur de la tuerie de l’Hyper Cacher, avait reçu des consignes précises par mail. Découvrez ce que son commanditaire exigeait de lui. 

Neuf mois après les terribles attentats de Paris, BFM TV révèle que les enquêteurs ont récemment mis la main sur un mail capital pour leurs recherches. Selon les informations de la chaîne d’informations en continu, la police aurait découvert un mail envoyé à Amedy Coulibaly et dans lequel des instructions lui sont données pour mener à bien son projet d’attentat en région parisienne. Le message est rédigé dans un français approximatif par une personne dont l’identité n’a pas encore été trouvée. Pour le moment les enquêteurs savent seulement que ce commanditaire était à l’étranger et que le message a transité par une messagerie basée aux Etats-Unis.

A lire aussi – Amedy Coulibaly : comment le terroriste a-t-il financé ses attentats ?

"Va au plus facile"Ce mail aurait été reçu le 8 janvier dernier à 17h21, soit le lendemain de la tuerie à Charlie Hebdo à Paris, la veille de celle de l’Hyper Cacher à Vincennes et seulement quelques heures après qu’Amedy Coulibaly avait déjà tué une policière à Montrouge. Dans ce message, le commanditaire lui demande de "travailler tout seul" et d’aller "au plus facile". Quant au lieu, il l’incite à choisir "une grande ceinture" tout en lui soulignant qu’il peut également viser le "centre si problème". "C’est toi qui vois le mieux", écrit l’auteur du mail. Ce dernier évoque par ailleurs de possibles complices : "si possible trouver et travailler avec zigoto expliquer dans vidéo que toi donner à zigoto les outils au nom de d.". Enfin, le commanditaire s’engage à prendre en charge la compagne d’Amedy Coulibaly Hayat Boumedienne, laquelle est partie en Syrie juste avant les attentats.

Publicité
Le commanditaire basé en Syrie ?Un message qui semble codé et qui ne contient aucun mot "clé" susceptible d’alerter les services de surveillance français. BFM TV croit cependant savoir que "zigoto" pourrait être l’un des deux frères Kouachi, auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo. Amedy Coulibaly a ensuite effacé le mail à 19 heures. Pour tenter d’identifier l’auteur de ces instructions, les enquêteurs français ont sollicité l’aide de leurs homologues américains. Selon les premiers éléments, le commanditaire pourrait être basé en Syrie. Une piste qui semble d’autant plus crédible que dans une vidéo posthume, Amedy Coulibaly affirmait être membre de l’Etat islamique.

En vidéo : un policier du RAID raconte l'assaut contre Amedy Coulibaly