La mère de l’une des deux femmes sauvagement agressées début août à Colombes (Hauts-de-Seine) a récemment déposé une plainte contre X pour dénoncer des "négligences" dans le suivi du suspect qui avait déjà été condamné par la justice.

Près d’un mois après l’agression sauvage dont a été victime sa fille de 31 ans, une mère a décidé de monter au créneau et de porter plainte contre X. Elle dénonce en effet des "négligences" dans le suivi du dossier de l’homme suspecté d’avoir attaqué son enfant au début du mois à Colombes (Hauts-de-Seine). Agé de 26 ans, ce dernier purgeait alors une peine en semi-liberté. Récidiviste, il avait été condamné pour "conduite en état d’ivresse, conduite sans permis, recel, refus d’obtempérer et dégradation". Décrit comme un "prédateur" par une source policière, il encourt désormais la réclusion criminelle à perpétuité.

La victime est toujours dans le comaLe 7 août dernier, deux femmes ont été victimes d’un agresseur particulièrement violent à Colombes. La première  - la fille de la femme qui a porté plainte contre X – a été rouée de coups vers 22 heures alors qu’elle sortait de la gare et se dirigeait vers son domicile. Principalement frappée au visage, la jeune femme de 31 ans est depuis dans le coma à l’hôpital Beaujon de Clichy. La seconde victime a, quant à elle, été menacée avec un couteau et violée à deux reprises moins d’une heure après. L’agresseur lui aurait ensuite volé son sac à main avant de s’enfuir.

Publicité
"C’est du côté de la justice que rien ne va"Outre l’agression de sa fille, la plaignante dénonce ainsi le fait que le suspect ait pu bénéficier d’un aménagement de peine et ce, alors même qu’il avait déjà été condamné en 2009 pour une agression sexuelle. Elle souligne par ailleurs de "véritables négligences" dans le suivi de son dossier. "On a laissé dehors un prédateur venu pour violer. La police fait son travail, mais c’est du côté de la justice que rien ne va", a-t-il regretté avant de prévenir : "Je vais me battre pour ma fille et pour toutes celles qui n’ont pas la possibilité de faire éclater des scandales pareils".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :