Selon Le Parisien, Ségolène Royal a convié ce mercredi les femmes ministres du gouvernement à un "diner convivial". La ministre souhaiterait que ce type de soirée devienne régulier. Elle espèrerait également faire taire les critiques sur son manque supposé d'esprit collectif au sein du gouvernement.

© AFP

AFP

Malgré un emploi du temps chargé, Ségolène Royal trouve quand même le temps de prendre du bon temps. La ministre de l'Ecologie aurait prévu d'organiser ce mercredi soir un "diner copines". En effet, elle aurait invité toutes ses collègues de sexe féminin au gouvernement, rapporte Le Parisien dans son édition de mercredi.

Lire aussi : Ségolène Royal tacle ses collègues "machos" et revendique sa "liberté"

Une soirée traditionnelle

"C'est un dîner convivial, sans ordre du jour particulier, mais on évitera de parler de travail. A priori, tout le monde sera là", s'est-elle réjouit dans les colonnes du quotidien. Si la radicale de gauche, Sylvia Pinel (Logement), a décliné l'offre pour des raisons inconnues, Christiane Taubira (Justice), Aurélie Filippetti (Culture) et Najat Vallaud-Belkacem (Droits des femmes, Sport, Ville) ont, quant à elles, répondu favorablement à l'invitation.

Toujours d'apres nos confrères du Parisien, les secrétaires d'Etat n'ont pas été conviées. "Elles le seront par la suite", a assuré Ségolène Royal. La ministre souhaiterait en effet voir ce type de diner se répéter. Cette soirée, qui rappelle celles organisées par Martine Aubry ou encore Michèle Alliot-Marie lorsqu'elles étaient ministres, est également l'occasion pour Ségoène Royal de faire taire les critiques sur son manque supposé d'esprit collectif au sein du gouvernement..

Promouvoir la solidarité féminine

Publicité
Selon Le Parisien, Ségolène Royal déplore le manque de solidarité au sein de l'exécutif, surtout entre femmes. "L'idée m'est venue en discutant avec Christiane Taubira des attaques dont elle fait l'objet", a expliqué l'ancienne présidente du Poitou-Charentes."Il me semble que la misogynie n'est pas totalement exclue des lieux de pouvoir et même au sein du gouvernement. Que les ministres montrent leur solidarité féminine, ce n'est pas désuet", a affirmé, de son côté, Sébastien Denaja, rapporteur de la loi égalité hommes-femmes.

Vidéo sur le même thème : Les femmes ministres se racontent

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité