Facebook a récemment annoncé la création d’un bouton "j’ai voté" pour les élections européennes qui se tiendront ce week-end dans les 28 pays membres de l’union. Si l’ensemble des sondages prédisent une abstention record, le réseau social compte malgré tout surfer sur le scrutin. Il l'avait déjà fait pour les dernières élections américaines.

©CC/ Montage Planet.fr

Le peu de Français qui iront voter dimanche aux élections européennes, pourront le faire savoir. Le réseau social Facebook a en effet récemment présenté le bouton "I’m a voter" ("Je suis un électeur") effectif pour les habitants des 28 pays de l'Union Européenne.

• Lire aussi : Voteman, le héros trash qui voulait inciter les Danois à voter

Un moyen de stimuler la participation ?

Les sondages publiés sur les européennes s’accordent à dire que l’abstention sera très élevée, voire plus importante que celle comptabilisée en 2009 au dernier scrutin. Cette année, l'abstention devrait toucher 60% des inscrits mais le réseau social compte bien tirer son épingle du jeu. L’évènement concerne pas moins de 390 millions d’électeurs lesquels seront appelés aux urnes à partir de jeudi.

Facebook n’en est pas à son coup d’essai. Le réseau social avait déjà mis en place un bouton de ce type lors des élections américaines en 2010 (élections de mi-mandat) et en 2012 pour les présidentielles.

Publicité
Ce bouton permet de faire savoir à ses amis que la personne a fait son devoir de citoyen. Et Facebook pense que cet outil peut inciter plus de gens à aller voter : sur 1,1 milliard de membres, au moins 400 millions verront que l'un de leur contact a voté cette année. Un point de vue appuyé récemment par une étude publiée par la revue Nature qui estime que le bouton aurait amené 340.000 électeurs supplémentaires dans les bureaux de votes aux dernières élections américaines.

A voir aussi : Voteman, la vidéo trash qui devait inciter les Danois à voter aux européennes

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité