Les Insoumis, Raquel Garrido et Alexis Corbière, n’ont toujours pas quitté leur logement social du XIIème arrondissement de Paris. Alors que le couple s'était engagé à le libérer, il ne répond plus courriers du bailleur leur demandant de quitter le HLM. 

L’avocate et chroniqueuse, Raquel Garrido, et le député de la France Insoumise, Alexis Corbière, rechignent à quitter leur logement social du XIIème arrondissement de Paris, qu’ils occupent depuis 2003, indique BuzzFeed. Ce dernier avait pourtant assuré, après son élection à la députation, qu’il irait habiter dans sa circonscription de Seine-Saint-Denis.

"C'est compliqué de trouver en deux semaines, mais oui, je vais habiter dans ma circonscription. Est-ce que ça aura lieu dans trois, quatre ou cinq mois, je ne peux pas vous dire", avait-il expliqué à l’Obs en juin dernier. Quatre mois plus tard, l’élu et sa compagne y habitent toujours et ne répondent pas aux courriers de leur bailleur social, la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), leur demandant de libérer leur HLM de 80m2 dont le loyer est d’environ 1200 euros, précise BuzzFeed. 

Le 1er août dernier, un huissier a même été envoyé pour remettre aux deux Insoumis une lettre de demande de départ, signée par Frédérique Calandra, présidente de la RIVP et maire PS du XXème arrondissement de Paris. "Comme pour tous les ministres ou parlementaires, je souhaite qu'à un horizon raisonnable, vous laissiez votre appartement à une famille parisienne.", a écrit l’édile, selon une source proche du dossier, citée par Buzzfeed. "C'est du jamais vu. Envoyer un huissier, nous n'avions jamais fait cela auparavant avec des élus", rapporte une autre source du RIVP. 

Une occupation qui n'a rien d'illégale

Si le HLM est habité par une avocate et un député de la nation, son occupation n'a rien d'illégale. En effet, comme l’a relevé Libération, l’appartement était à l’origine une habitation à "loyer libre", attribuée à l’époque sans condition de ressource. Le logement a été reconventionné en HLM l’an dernier. Seulement voilà, aujourd’hui, Alexis Corbière bénéficie d’une indemnité parlementaire de 7142 euros brut par mois contre 2350 euros quand il était enseignant, a rapporté BuzzFeed. De son côté, Raquel Garrido percevrait, selon son partenaire des Terriens du dimanche, Jeremstar, 7200 euros par mois pour l’émission de C8 plus ses honoraires d’avocate, ce qu’elle a démenti.

Publicité
Contacté par BuzzFeed, Alexis Corbière s’est dit "victime d’une campagne de calomnie", en ajoutant, concernant le courrier de l'huissier : "Cette lettre n'appelait aucune réponse et il faudrait peut-être que je trouve un logement d'abord. Depuis des mois, mon honneur est sali, j'ai dit à la presse que j'allais quitter ce logement. Je vais le faire. Je suis en train de chercher un logement, mais avec une famille de trois enfants, ça ne se fait pas en claquant des doigts."

Vidéo sur le même thème : Brunet & Neumann : Raquel Garrido n'a pas payé ses cotisations de retraite depuis 6 ans - 04/10

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité