Le Conseil constitutionnel aurait dû recevoir 50 000 euros de la part de l’Assemblée nationale, une somme qui n’a semble-t-il jamais été versée. Le cabinet de Claude Bartolone confirme qu’il s’agit d’une erreur, mais personne ne parait savoir où est passé cet argent…

© AFP

Qu’est-il arrivé aux 50 000 euros de la réserve parlementaire qui devaient être versés au Conseil constitutionnel ? Dans son édition de mercredi, Le Canard Enchaîné note que cette somme, qui figurait sur la liste des bénéficiaires, se serait comme évaporée dans la nature. « Nous n’avons jamais rien reçu. Pas un seul euro ! » confie ainsi au journal le secrétaire général du Conseil constitutionnel, Marc Guillaume.

Publicité
Un nouveau mystèreEn janvier dernier, l’Assemblée nationale avait pourtant publié la liste détaillée des bénéficiaires de cette enveloppe de 3 millions d’euros, dont dispose Claude Bartolone et qu’il distribue comme bon  lui semble ou presque. Dans ce cadre, 50 000 euros devaient ainsi être alloués au Conseil constitutionnel. Contacté par le Canard Enchainé, le cabinet du président de l’Assemblée reconnait qu’il s’agit d’une erreur, mais personne n’a visiblement été en mesure de dire où étaient passés ces 50 000 euros. Un bon sujet d’enquête pour la Cour des comptes s’interroge le Canard, laquelle touche chaque année elle aussi une coquette enveloppe en provenance de l’Assemblée (250 000 euros en 2013)…

Vidéo : Réserve parlementaire : Isabelle Attard veut davantage de transparence

Publicité