Les trois hommes forts du parti ont affiché leur unité le temps d’une photo éclair prise samedi lors de l’université d’été des Républicains des Pays de la Loire.

Nicolas Sarkozy était au milieu, François Fillon à sa gauche et Alain Juppé à sa droite, samedi à La Baule au cours de l’université d’été des Républicains des Pays de la Loire. La photo de famille a duré huit minutes. Huit minutes pendant lesquelles les trois ténors du parti ont affiché leur unité, à quelques mois des élections régionales.

Pourtant, on ne peut pas dire que les trois principaux candidats à la primaire de l’élection présidentielle de 2017 soient très unis ces derniers temps. Ils ont "offert huit minuscules minutes de rassemblement", déplore Le Point, ajoutant que Fillon et Juppé ont ensuite "filé, direction la gare et le train du retour, laissant Sarkozy seul pour son discours de clôture de la journée".

A lire aussi - Nicolas Sarkozy : son fâcheux lapsus sur les "dictateurs"

Nicolas Sarkozy évoque la question des migrants

"Bruno (Retailleau, tête de liste de la droite pour les élections régionales de décembre en Pays de la Loire) nous a remerciés comme si c'était quelque chose d'extraordinaire d'être sur une même tribune, mais ce qui aurait été invraisemblable, c'est que cela ne se fasse pas", a d’abord déclaré l’ancien chef de l’Etat lors de son discours qui a duré une demi-heure.

Publicité
Nicolas Sarkozy a ensuite abordé la question des migrants, en se prononçant pour des "centres de rétention" en Afrique du Nord, en Serbie ou en Bulgarie. Selon lui, cela permettrait d’accorder ou non le statut de réfugié politique aux migrants "avant qu'ils ne traversent la Méditerranée".

Vidéo sur le même thème - Les Républicains: unité de façade à La Baule