Alors qu'il clôturait l'université d'été des Républicains à la Baule, l'ancien président de la République a fait un étrange lapsus.
AFP

Nicolas Sarkozy a fait un drôle de lapsus lors de son discours à La Baule clôturant l’université d’été des Républicains des Pays de la Loire, samedi. Alors qu’il dénonçait l’inaction du gouvernement et de la communauté internationale en Syrie, l’ancien chef de l’Etat a lâché : il y a quelque chose auquel je suis très attaché, c’est que la France a toujours été du côté des opprimés, toujours du côté des dictateurs".

A lire aussi - Nicolas Sarkozy se moque d'Alain Juppé en privé

Comme l’a remarquée LCP, le patron de Républicains ne lisait pas ses notes et s’est sans doute emmêlé les pinceaux. Mais trop tard, les internautes, eux, se sont immédiatement moqués de lui. Plusieurs d'entre eux ont notamment fait un montage de l'ancien chef de l'Etat avec Bachar El-Assad ou encore Mouammar Kadhafi.

Nicolas Sarkozy a évoqué l'importance d'une politique migratoire européenne

En dehors de ce lapsus, Nicolas Sarkozy est revenu sur l’importance d’une politique migratoire commune dans la zone Schengen. "Il faut refonder Schengen et l’Europe", a-t-il notamment déclaré, avant de parler d’un "Schengen II". L’ancien chef de l’Etat a aussi abordé la crise des migrants et a expliqué vouloir ouvrir des "centres de rétention" en Afrique du Nord, en Serbie et en Bulgarie. Le but : accorder ou non le statut de réfugié politique aux migrants "avant qu’ils ne traversent la méditerranée" ou n’entrent dans l’espace Schengen.

En vidéo sur le même thème - Le lapsus de Nicolas Sarkozy

Jouez au jeu concours de La Banque Postale et tentez de remporter un chèque cadeau d'une valeur de 500€.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !