Dans un entretien accordé à Europe 1, l'oncle paternel de Valérie Trierweiler a indiqué vouloir écrire au président de la République pour lui faire part de son écœurement.

Il se dit "choqué". L’oncle de Valérie Trierweiler en veut terriblement au chef de l’État de s’être moqué de la famille Massoneau rapporte aujourd'hui Europe 1. Et pour cause, selon les écrits de l’ex-première dame, François Hollande se serait amusé en catimini et en plein dîner familial : "elle n’est quand même pas jojo, la famille Massoneau" raillant ainsi les origines modestes de la famille de son ex-compagne.

>> Lire aussi : Les "sans-dents", c’est "n’importe quoi" pour Ségolène Royal

"Notre famille n’a pas de leçon à recevoir de ce monsieur" a ainsi déclaré Florent Massoneau,  l’oncle paternel de Valérie Trierweiler à la radio. Cet agent chez EDF locataire d’un pavillon HLM à Angers a même l’intention d’écrire au président de la République pour lui dire tout le mal qu’il pense de lui. 

>> Lire aussi : Valérie Trierweiler : les raisons de lire son livre… ou pas

Publicité
"Il n’était pas obligé de fréquenter ma nièce s’il ne la trouvait pas à sa hauteur" peste-il avant de revenir sur l’expression des "sans-dents" prêtée au chef de l’État. "On ne se moque pas des gens qui n’ont pas les moyens d’aller chez le dentiste. C’est indigne, surtout quand on est un président socialiste ". L’oncle de l’ancienne première dame s’est également dit "blessé" par celui qui est venu passer deux Noël à Angers.

Vidéo sur le même thème - La rentrée de Hollande compliquée par la sortie du livre de Trierweiler

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité