Dans son livre sur sur son passage à l'Elysée, Valérie Trierweiler raconte comment François Hollande raillait ses origines modestes.
© AFPAFP

C’est un sobriquet qui paraît tout droit sorti de l'Ancien Régime. Parmi les multiples révélations issues du livre choc de Valérie Trierweiler un petit détail a attiré l’attention de nos confrères du Lab. Dans les passages du sulfureux ouvrage publiés par Le Monde, l’ex-première dame raconte comment le président parle des gens aux origines modestes.

Lire aussi : Yannick Noah parle d'une "grosse déception" concernant François Hollande

"Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : "les sans-dents " très fier de son trait d’humour" écrit ainsi la journaliste de Paris Match. Selon elle, François Hollande n’aurait pas hésité à se moquer d'elle et de ses origines modestes. Un affront fait à sa famille qu’elle a reçu comme "une gifle" dit-elle.

La sortie du livre est prévue pour jeudi 4 septembre, et le moins que l’on puisse dire, c’est que François Hollande n’a pas fini de se faire des cheveux blancs…   

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.