En visite pour 37 heures en Chine, François Hollande rencontrera le nouveau président Xi Jinping. Le chef de l’Etat fera très certainement la rencontre de la première dame chinoise, Peng Liyuan, chanteuse populaire comparée à Carla Bruni.

En visite en Chine ce jeudi, François Hollande fera la connaissance de son homologue chinois, Xi Jinping, élu président de la République Populaire en mars dernier. A l’occasion du protocole officiel, une question traverse tous les esprits : notre président rencontrera-t-il la Première dame chinoise, Peng Liyuan ?

Cette Première dame chinoise est particulièrement atypique puisqu’elle est comparée à notre Carla Bruni nationale. Et pour cause, elle est une des chanteuses les plus populaires de l’Empire du milieu. Cette artiste habituée des galas annuels de la chaîne d’Etat CCTV est peu proche de son mari en raison d’un calendrier très chargé. A contrario de notre ex-Première dame, Carla Bruni, Peng Liyuan est très investie dans les œuvres caritative et réalise de nombreux concerts. Il serait ainsi peu probable que François Hollande puisse la rencontrer et profiter d’un petit show privé.

Une visite plus pragmatiqueDans un tout autre registre, le chef de l’Etat, pour son premier déplacement, compte bien défendre les intérêts de la France. Alors que les exportations françaises sont quasi inexistantes en direction de la Chine, le président, accompagné par pas moins de soixante chefs d’entreprises, a l’intention de promouvoir le "made in France" et les services à la française. Une tache d’une très haute importance étant donné le déficit commercial français de 71 milliards d’euros qui doit être comblé.

Publicité
Le président français doit aussi faire face aux pressions des associations et de l’opinion à propos des droits de l’Homme en Chine. Un sujet controversé dans un pays où seule la chaine d’Etat, CCTV, domine et dans lequel les réseaux sociaux sont interdits.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité